Auto-Loisirs : C’est parti pour la fête du 4×4

Auto-Loisirs : C’est parti pour la fête du 4×4

En présence de Mohamed Larhouati, président de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), du Secrétaire général de la préfecture de Casa-Anfa et de quelques haut responsables du secteur automobile au Maroc, s’est ouverte samedi dernier la première édition du Salon Auto-Loisirs (du 16 au 24 juin).
Il s’agit d’un événement qui se tient en plein air et qui est dédié aux 4×4, aux véhicules de loisirs tels que les cabriolets, les quads, les motos et les jet-ski. Mais à n’en pas douter, ce sont les 4×4 qui constituent l’attraction majeure de ce Salon et qui en sont même la raison d’être.
Sur le vaste terrain qui sert de parking à la Foire de Casablanca, une partie a été aménagée pour accueillir les stands des différents exposants, ainsi qu’une zone d’évolution.
Du côté des SUV et véhicules tout-terrain, plus de 20 marques représentées au Maroc participent à ce premier rendez-vous.
Quant à la zone d’évolution, elle s’étend sur plus de 2.500 m2 et reproduit les principales conditions de roulage en milieu off-road. Outre une rampe de 7 mètres de hauteur que les véhicules sont amenés à franchir en guise d’exercice d’adhérence, on y trouve notamment une partie caillouteuse, un passage boueux et même un petit gué. Objectif: permettre aux visiteurs de tester (en tant que passagers) les réelles aptitudes des différents 4×4, du simple tout-chemin de loisir au pur franchisseur. Un exercice auquel s’adonnent avec joie, mais non sans expérience, les pilotes professionnels de l’équipe Novateem.
Mais pour la plupart des visiteurs, Auto-Loisirs est surtout l’occasion de découvrir les nouveautés dans ce segment. Ainsi, le nouveau Pajero de Mitsubishi, la version restylée du Murano, le Land Rover Freelander II, le Hover Diesel de Great Wall et surtout la toute nouvelle gamme de 4×4 Chevrolet (Tahoe, Suburban et Captiva) sont autant de nouveaux tout-terrain dont le lancement au Maroc coïncide avec ce Salon.
Du reste, des nouveaux modèles comme le BMW X5, le Porsche Cayenne restylé ou encore le Ford Explorer devraient intéresser les passionnés et même drainer un bon nombre de visiteurs. Selon Omar Magoul, directeur de Comesm (l’agence qui a décroché un contrat de trois ans avec l’Aivam en tant qu’organisateur délégué d’Auto-Loisirs en alternance avec l’Auto-Expo), 40.000 à 50.000 visiteurs sont attendus durant les 9 jours de ce Salon. Enfin, ceux qui veulent saisir cette occasion pour passer commande de leur futur 4×4 (car ce Salon est aussi une expo-vente), quelques organismes de financement (Sofac Crédit, Wafa Salaf et Assalaf Achaabi) sont présents sur place. Encourageant, d’autant plus que des prix promotionnels sont prévus durant la période du Salon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *