Automobile : Plus de 24 milliards de dirhams générés à l’export

Automobile : Plus de 24 milliards de dirhams générés à l’export

Représentant 25,9% des exportations globales du Maroc

Il continue d’être le premier secteur exportateur du Maroc.  L’automobile joue un grand rôle dans le renforcement de l’industrialisation du Maroc et par ailleurs de son rayonnement en tant que destination d’investissement attractive. Les ventes du secteur continuent de grimper à l’export  améliorant ainsi la part du secteur dans le total des exportations. L’automobile en a gagné 2,7 points au titre des quatre premiers mois de l’année soit une part de 25,9% de la structure globale des exportations contre 23,2% une année auparavant. 

A fin avril, les exportations automobiles se sont consolidées de 4 milliards de dirhams, soit une progression de 20% par rapport à la même période de l’année précédente. Ces ventes portent ainsi sur une valeur de 24,09 milliards de dirhams contre 20,07 milliards de dirhams une année auparavant. Cette dynamique observée sur les quatre premiers mois de l’année résulte essentiellement de la progression des ventes du segment construction. Ces dernières se sont accrues de 20,6%, soit un additionnel de 2,23 milliards de dirhams. Le chiffre d’affaires à l’export de ces ventes s’élève  à 13,07 milliards de dirhams contre 10,83 milliards de dirhams générés à la même période de l’année précédente. Le  segment câblage a également réalisé une bonne performance à l’export au titre des 4 premiers mois de l’année.  On relève dans ce sens une amélioration de 16,9% des exportations du câblage automobile qui en une année sont passées de 7,27 milliards de dirhams à 8,49 milliards de dirhams à fin avril 2017. Par ailleurs, le bon rendement du secteur automobile a contribué à booster l’investissement direct étranger au niveau national. Les nouvelles technologies liées à l’industrie automobile, notamment la fabrication de batteries, de caméras et câblages électriques, a boosté la cadence de l’investissement au Maroc en 2017.

En effet, le secteur automobile a connu, en cette année,  une effervescence, notamment après la conclusion d’un accord avec Renault pour augmenter à 55% l’approvisionnement local en composants ou encore l’approbation de 26 projets automobiles par le gouvernement portant sur un investissement global de 1,45 milliard de dollars.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *