Automobiles Peugeot va se désengager de Somaca

Automobiles Peugeot va se désengager de Somaca

ALM : Des bruits courent concernant la cession des parts détenues par Automobiles Peugeot dans le capital de la Somaca (Société marocaine de construction automobile) au groupe Renault. Qu’en est-il réellement ?
Abderrahim Benkirane : C’est un secret de Polichinelle. Il est de notoriété publique, dans le secteur automobile en particulier, que la société Automobiles Peugeot a l’intention de céder ses parts à Somaca et que Renault souhaiterait acquérir ces parts pour plus de contrôle.

Cette prise de contrôle total de la Somaca par Renault annonce-t-elle la fin du montage local des Peugeot Partner et Citroën Berlingo ? Si oui, à quelle échéance ?
Ce n’est pas nécessairement lié. Sopriam est engagée dans un projet industriel avec les deux marques qu’elle représente à savoir, Citroën et Peugeot et continuera donc à faire l’assemblage localement tant que cela est justifié économiquement. Le projet M59 (Peugeot Partner et Citroën Berlingo) a encore quelques années devant lui, au moins jusqu’en 2009-2010

Ne pensez-vous pas que cette cession s’est faite un peu prématurément par rapport à 2007, année où le démantèlement douanier entrera dans une phase plus décisive, faisant que le montage de ce type de véhicule aura moins d’intérêt sur le plan commercial ?
Cela aurait été vrai si la cession était suivie d’un désengagement total de l’assemblage. Il est toutefois utile de préciser les rôles des uns et des autres dans cette relation avec la Somaca.
Automobiles Peugeot est actionnaire, alors que Sopriam est la cliente de la Somaca.  Bien entendu, ces différents rôles par rapport à la Somaca ne nous empêchent pas d’avoir une vision commune sur le projet M59.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *