Automotive meetings Tangier-Med : De grandes opportunités à saisir en 2016

Automotive meetings Tangier-Med : De grandes opportunités à saisir en 2016

Cet événement prévoit de réunir,  en plus des quatre célèbres constructeurs automobiles, en l’occurrence Renault-Nissan, PSA, Ford et Volkswagen, plus de 130 équipementiers, bureaux d’études et logisticiens.

La signature du fameux partenariat de la mise en place de l’écosystème-Renault, le lancement du projet de construction de l’usine PSA à Kénitra, l’installation de l’équipe d’achats Ford dans la Zone franche de Tanger et le lancement, depuis avril 2015, de «la Cellule d’animation des écosystèmes métiers », sont parmi les plus importants événements ayant permis au Maroc de continuer de creuser son sillon dans le secteur automobile. C’est du moins ce qui ressort d’une conférence de presse organisée dernièrement pour la présentation de la programmation de la cinquième édition de l’Automotive meetings Tangier-Med (AMT), dont les travaux se dérouleront, du 23 au 25 novembre, sous le thème «Ecosystèmes en marche». Selon Marc Nassif, directeur général du Groupe Renault, Tanger, ville hôte de cette AMT, est considérée comme la capitale de l’automobile non seulement du Maroc, mais aussi l’Afrique, voire même de la région dans son ensemble. Ce responsable a fait part que le constructeur automobile français devrait, en 2016, franchir le cap de près de 340 mille véhicules. M. Nassif a mis en avant le fameux  accord signé, le mois d’avril dernier, entre le gouvernement marocain et Renault pour la mise en place l’écosystème Renault. Ce projet permet «de renforcer davantage nos racines dans le Royaume», dit-il.

Organisé par l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (Amica), l’AMT 2016 s’inscrit dans le prolongement de la précédente édition qui s’est articulée autour du Plan d’accélération  industrielle 2014-2020, visant le développement de l’industrie automobile à travers plusieurs mesures, dont la densification du tissu industriel automobile en développant des écosystèmes autour des filières matures.

Il prévoit de réunir les principaux acteurs de la filière automobile. Il s’agit, en plus des quatre célèbres constructeurs automobiles, en l’occurrence Renault-Nissan, PSA, Ford et Volkswagen, plus de 130 équipementiers, bureaux d’études et logisticiens. 

Selon les organisateurs, cette cinquième édition permet aux participant de saisir les énormes opportunités de développement qu’offre le secteur. «L’AMT 2016 favorisera sans doute des rencontres de partenariat et permettra ainsi aux professionnels de saisir les opportunités industrielles et commerciales concrètes afin d’assurer le développement de l’industrie automobile», tient à préciser la même source.

Cette cinquième édition sera l’occasion de mettre en avant les grandes avancées réalisées à même de propulser, dès 2014, l’automobile au premier rang parmi les secteurs exportateurs, devançant ainsi l’OCP (en deuxième position). Et ce avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 40 milliards de dirhams (à 33% de profondeur d’intégration) et 85 mille emplois générés. «Le secteur atteindra, en 2016, 60 milliards de dirhams de chiffre d’affaires», souligne Tajeddine Bennis, président de la branche industrie à l’Amica, faisant remarquer que le chiffre d’affaires devrait encore augmenter pour «atteindre en 2020 les 100 milliards de dirhams et plus de 175 mille emplois».

Il est à noter qu’à l’instar des quatre précédentes éditions, l’AMT 2016- qui  constituera aussi l’occasion pour développer de futurs partenariats euro-méditerranéens programme des rencontres B to B, des conférences et des tables rondes thématiques, prévues d’être animées par des experts du secteur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *