Avec un total dépense de 250 millions de dirhams : Les Marocains friands de voitures de luxe

Avec un total dépense de 250 millions de dirhams : Les Marocains friands de voitures de luxe

Le podium est dominé par Range Rover qui est parvenu à écouler 80 unités à 1 million 500 mille dirhams.

Les immatriculations de voitures de luxe ont fait le bonheur de plus d’un concessionnaire durant le premier semestre 2016. Certaines marques ont bien renflousé leur caisse. Pour s’approprier une voiture de luxe, les Marocains ont dû casser leur tirelire. En effet, un total de 250 millions de dirhams a été dépensé pour l’achat de 210 voitures. Notons que celles-ci dépassent le million de dirham.

Ces chiffres nous parviennent de l’Association des importateurs automobiles laquelle a dressé une liste énumérant les grands bénéficiaires de ce boom. Le podium est dominé par Range Rover qui est parvenu à écouler 80 unités à 1 million 500 mille dirhams. La seconde place a été remportée par la fameuse BMW série 7 avec 40 unités dont le prix est  de 1 millions de dirhams. Un autre modèle du constructeur allemand complète le podium. Il s’agit de la BMX X6 et la série 6 vendues à plus d’un million de dirhams également.  Vient ensuite le tour de Porshe qui n’est resté sur le porche.

Ce constructeur d’automobiles de luxe a vendu 23 unités, soit environ 4 modèles par mois. Néanmoins, la palme d’or revient à la Mercedes S500. La marque à l’étoile scintille. Elle a été adjugée à 190 millions de centimes et a fait le bonheur de 30 Marocains.
Quant au meilleur taux de progression, c’est Jaguar qui a forcé le respect. Avec 253 unités vendues pendant les six premiers mois, elle caracole en tête des marques ayant affiché le meilleur taux de progression estimé à 328% de hausse. Sur la même période de l’année écoulée la marque britannique n’avait écoulé que 59 unités.
Un autre constructeur de l’Outre-Manche s’est également démarqué. «Mini Cooper» a pu réaliser, lui aussi, des performances importantes en vendant 143 voitures, soit 57% d’augmentation par rapport à 2015.

Parallèlement à ces acquisitions de voitures neuves, le marché de l’occasion n’a rien à lui envier. Il a connu lui aussi une tendance haussière. En effet, 20% de ce marché sont réalisés par les garages privés spécialisés dans les voitures de luxe, notamment à Casablanca et à Rabat. A noter que le total des voitures neuves écoulées sur le marché marocain en 2015-2016 avoisine  les 84.000 unités, dont presque 13.000 uniquement pour la marque Dacia construite sur les sites de Tanger et de Somaca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *