Bilan du 1er semestre : Renault en forme grâce à Dacia

Bilan du 1er semestre : Renault en forme grâce à Dacia

Au cumul, la marque a commercialisé pas moins de 17.814 véhicules, soit une hausse de 20,8% par rapport à la même période de l’année dernière. En revanche, sa PDM a connu un léger recul. Elle est estimée à -2,2%.

L’heure est au bilan pour le groupe Renault Maroc qui vient de présenter lundi ses résultats du premier semestre. Les chiffres témoignent d’une bonne santé. Le Groupe a réalisé un semestre positif avec une part de marché (PDM) cumulée de 36,7%. Grâce au concours de plusieurs facteurs, la marque au losange peut se targuer des résultats collectés.
Dans un marché mondial en croissance de 2,1% tiré essentiellement par l’Europe, l’Inde, la Chine et la Corée, la marque au losange a su profiter du climat propice. En l’espace d’un an, la part de marché mondiale du Groupe Renault a triplé passant de 0,7 à 3,7% entre la période allant de mai 2015 à mai 2016.
La marque Renault a aussi écoulé 6.907 véhicules, occupant la troisième position avec une part de marché de 10,3%. Mais le Groupe doit surtout ses bons résultats à Dacia qui accapare la tête du podium. Au cumul, la marque a commercialisé pas moins de 17.814 véhicules, soit une hausse de 20,8% par rapport à la même période de l’année dernière. En revanche, sa PDM a connu un léger recul. Elle est estimée à -2,2%.

Dans sa lutte acharnée pour maintenir la domination sur le marché marocain, le Groupe s’est appuyé sur une série de mesures dont les retombées étaient bénéfiques. Entre grands événements et partenariats stratégiques, le constructeur français a semé les initiatives et en a récolté de bons fruits.
Depuis le lancement de l’usine de Tanger en 2012, 600.000 véhicules ont été produits à fin mars.
S’agissant des partenariats, Renault en a noué avec le Rallye Maroc Classic, le Marrakech Grand Prix, le Festival Gnaoua, le Marrakech du Rire et le Caftan 2016. A travers ces actions l’image de la marque s’est sensiblement développée. Elle a en plus signé plusieurs conventions au cours de ces six premiers mois, notamment la convention Ecosystème Renault et la Convention International fournisseurs «In Morocco with Renault» ainsi qu’un consortium pour le véhicule électrique.
Et lors du dernier WTCC Marrakech Grand Prix 2016, Renault s’est distingué en présentant la RS01 pour la première fois au Maroc ainsi qu’en organisant un road show avec 5 Mégane GT et la RS01.

Si ce semestre est prolifique c’est aussi grâce au Salon Auto Expo au cours duquel le constructeur cherche à se tailler de grosses parts. L’exposition de la RS01 et la présentation de la nouvelle Mégane et Talisman ont eu l’effet escompté en attirant un grand nombre de passionnés et de curieux. Le Groupe a également mis en place un service intitulé «Chatlive» permettant une meilleure interaction avec les clients. Ce module a généré un total de 454 prospects pour Dacia et 126 pour Renault suite auquel 10 ventes confirmées ont été réalisées.

Pendant le Ramadan, le Groupe joue la carte de la proximité pour booster les ventes et promouvoir ses marques. A travers Ramadan Expo, il a pu attirer à la date du 26 juin 4.658 visiteurs et enregistré 376 commandes.
Aujourd’hui le Groupe Renault Maroc se prépare pour de nouveaux challenges pour le second semestre.
Les objectifs ne peuvent être atteints qu’en adoptant des stratégies bien ficelées. En perspective, le constructeur compte entre autres mesures glisser des nouveautés dans ses showrooms. Ainsi, au mois de septembre, le Groupe dévoilera la nouvelle Clio phase 2. Au cours du dernier trimestre, d’autres modèles feront leur entrée, notamment le Talisman, la remplaçante de Fluence (LFF) et la nouvelle Logan et Sandero phase 2.

Renault-resultats-commerciaux

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *