Billet: Piétons, en marche !

Billet: Piétons, en marche !

Je ne me souviens plus de qui disait qu’il n’y avait que deux sortes de piétons : les rapides et les morts !

Si marcher est bon pour la santé, ce n’est pas toujours le cas quand on le fait dans nos villes ! Prenez à titre d’exemple Casablanca. Dans la capitale économique, les passages piétons sont extraordinairement rares et ne sont guère respectés par les automobilistes. A l’exception de certaines artères, les feux tricolores ne sont que très rarement pourvus du fameux «bonhomme piéton» ou d’un compteur à affichage LED. De fait, les piétons sont presque toujours obligés de courir pour traverser. Ceci dit, les piétons ne sont guère des anges non plus !

En l’absence de campagnes éducatives de sensibilisation efficaces, ils continuent à traverser à la diagonale les routes (et même les autoroutes ! Déjà vu !), s’aventurent hors des passages cloutés, et des fois préfèrent déserter les trottoirs pour marcher en plein milieu de la chaussée…

Si la marche a bien des vertus (elle ne produit aucune émission polluante et implique une faible consommation d’énergie), il semble bien étrange que ce mode de déplacement n’ait fait l’objet d’aucune d’attention de la part des concepteurs de nos routes et de notre paysage urbain (pour peu qu’ils existent !). Notamment lorsque plusieurs études démontrent que les déplacements à pied sont majoritaires dans nos contrées…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *