BMW : la passion série 3

Qu’elle soit récente ou ancienne, la BMW série 3 a le vent en poupe auprès des automobilistes marocains. En mars 1999, le concessionnaire Smeia a mis les bouchées doubles pour assurer l’introduction des nouveaux modèles de série sur le marché local. Même si elle a connu plusieurs retouches notamment au niveau du design intérieur et extérieur, la nouvelle série 3 correspond parfaitement à l’esprit de la maison BMW : agressivité, séduction, sport, force et élégance.
Les prix varient entre 328000 DH (316 Compaq) et 558000 DH (330 Diesel). Il s’agit de prix relatifs à la version essentielle, précise-t-on auprès de Smeia. Le concessionnaire met en avant les avantages des moteurs essences : ils sont moins polluants. La sécurité est également prise en compte. En effet, au-delà du système ABS, la nouvelle série 3 dispose de deux répartiteurs de freinage. Le premier intervient au niveau la charge. Quant au second, il agit en virage. Toujours en matière de sécurité, la nouvelle série 3 est équipée en six airbags dont un protège-tête.
Que ce soit le cas pour la série 3 ou d’autres séries, la nouvelle politique de développement engagée depuis quelques années par BMW a permis au constructeur automobile bavarois BMW de réaliser en 2001 le meilleur exercice de son histoire avec un bénéfice net de 1,866 milliard d’euros, soit une hausse de 54,3% par rapport à l’année. Le bénéfice opérationnel pour sa part a progressé de 59,5 % à 3,242 milliards d’euros. BMW devient ainsi le deuxième constructeur automobile le plus rentable du monde derrière Porsche.
L’entreprise a dégagé une marge opérationnelle de 8,4 % contre 13% pour Porsche.
Pour le premier trimestre 2002, Le constructeur allemand a enregistré une augmentation de 17,4% de ses ventes de véhicules au cours à 260.462 unités. Les ventes de Mini représentent désormais plus de 10 % de ce total, avec 27691 unités. La marque BMW progresse quant à elle de 5%, à 232771 unités.
Sur le seul mois de mars, le volume des ventes a connu une progression record de 17,2 %, à 108292 unités. Cette amélioration des performances commerciales du groupe est en outre réalisée à une échelle mondiale, puisque aussi bien l’Europe de l’Ouest (+18,1%, à 166.409 véhicules) que les Etats-Unis (+ 16,3 %, à 54.392 unités) y ont contribué. La firme munichoise est ainsi confortée dans ses objectifs 2002 à savoir vendre plus d’un million de véhicules à travers le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *