BMW M3 CRT : Une fusée en carbone

BMW M3 CRT : Une fusée en carbone

Et, justement, cette dernière, jusque-là attendue par les puristes, ne sera visiblement pas reconduite. En lieu et place, le constructeur bavarois propose une version inédite et tout aussi exclusive par ses chiffres. À commencer par celui de 45, soit le nombre de kilos dont elle s’est délestée pour finalement peser 1.580 kg. Une cure rendue possible en recourant massivement (capot, sièges, becquet et des prises d’air) au CFRP : une variante de plastique renforcée à la fibre de carbone, d’où son nom de M3 CRT (pour Carbon Racing Technology). Il y a ensuite les spécifications du V8 4.4 qui compte 450 ch, soit 30 de plus qu’une M3 «normale» et dispose d’un couple de 440 Nm. Question performances, cette fusée abat le 0 à 100 km/h en 4,4 sec et atteint une vitesse maxi de 290 km/h. Enfin, il y a sa production (très) limitée à 67 exemplaires et qui en fera assurément une pièce rare, voire de collection.

Gamme MINI : Et maintenant le Coupé
MINI n’a pas fini d’étendre sa gamme. Après le SUV Countryman, la marque anglaise affiliée au Groupe BMW a présenté les premières photos définitives de son coupé. Celles-ci montrent un véhicule au look très MINI, mais au profil singulier. En effet, la ligne de toit basse qui plonge vers l’arrière via une lunette fortement inclinée, coiffe ce coupé d’une casquette fort originale. Bien évidemment c’est sur l’autel du design qu’a été sacrifiée la banquette. En revanche, ce même design permet à cette stricte deux places d’avoir un coffre de 280 litres, soit plus qu’un Clubman ! Mécaniquement, le coupé MINI reprendra les organes des autres modèles de la gamme, ce qui veut dire qu’il existera en versions Cooper, Cooper S, Cooper SD et John Cooper Works. Et c’est bien dans cette dernière que s’exploitera tout le volet aérodynamique du véhicule, dont un aileron mobile qui se déploie dès 80 km/h. Mais tout cela, pas avant une présentation en septembre, lors du prochain Salon de Francfort.

Renault Koleos : Un gros lifting frontal
L’heure du passage par la case «restylage» a sonné pour le Koleos. Lancé par Renault en 2008, ce SUV n’avait jusque-là pas réussi à réaliser de gros volumes de ventes. Probablement pour son style qui, certes, reste une question subjective. Ceci étant, il n’en demeure pas moins qu’au sortir de ce lifting conséquent, le Koleos 2012 conserve un faciès très… coréen. En clair, il adopte un visage qui répond plus aux canons esthétiques en vigueur au Pays du matin calme, qu’aux goûts des clients européens. Ainsi et outre des phares redessinés, on retrouve une épaisse calandre chromée qui n’est pas sans rappeler l’autre Renault fabriquée en Corée, la Latitude. Malgré quelques nervures inédites, le profil général reste inchangé, tout comme le dessin de la partie arrière. Pour le reste, on note un intérieur légèrement revisité, avec comme nouveauté chic, une installation audio signée Bose. Enfin, sur le plan technique, le Koleos adopte un système de contrôle de la vitesse en descente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *