BMW R 1200 RT: Elle sait tout faire !

BMW R 1200 RT: Elle sait tout faire !

Voici une moto qui a déjà fait ses preuves. Que ce soit sur les trajets quotidiens ou sur les excursions de week-end, sur asphalte ou au-delà, la BMW R 1200 RT sait faire toutes les routes, ou presque !  Pour son millésime 2014, la nouvelle mouture de la RT garde les mêmes gènes de baroudeur passe-partout qui ont su faire son succès. Néanmoins, elle s’est accordée un providentiel bain de jouvence aussi bien sur le plan esthétique que technique.

Faciès de K 1600…

Question look, il y a un détail qui ne passe pas inaperçu : la nouvelle BMW R 1200 RT a un regard qui rappelle intimement celui de la K 1600, avec ces deux grands feux diurnes ronds. Les lignes du carénage sont, quant à elles, plus dynamiques, avec moins de surfaces pleines. Tout change en profondeur avec un tout nouveau châssis tubulaire et de nouveaux équipements. Des LED équipent désormais le feu arrière et les clignotants. Si le profil est plus affûté, le tableau de bord a été, pour sa part, entièrement revu. Il s’équipe d’un grand écran TFT couleur de 5.7 pouces, placé entre les deux cadrans. Le confort en selle et l’ergonomie dont bénéficient le pilote et le passager ont également fait l’objet d’une optimisation.

Ainsi, le triangle ergonomique formé par le guidon, la selle et les repose-pieds a été abaissé de 20 millimètres pour qu’il soit encore plus aisé de poser les pieds au sol, ce qui plaira surtout aux petits gabarits parmi les pilotes et les passagers qui enfourcheront et manœuvreront ainsi plus facilement leur monture. L’aptitude aux longues distances alliée à un agrément maximal offre davantage de protection contre le vent et les intempéries. Une particularité qui caractérisait déjà les toutes premières BMW RT.

Un boxer grogne à l’intérieur !

La nouvelle R 1200 RT de la marque à l’hélice s’équipe du bicylindre à plat plus puissant avec une masse d’inertie accrue pour distiller plus de velouté et de confort. Comme on l’a dit plus haut, ce nouveau moteur boxer est décliné du bicylindre animant la BMW R 1200 GS. Il développe 92 kW (125 ch) à 7 750 tr/min et atteint son couple maximal de 125 Nm à 6 500 tr/min. Les masses d’inertie du vilebrequin et de l’alternateur ont été augmentées. Le couple, dont le niveau baisse grâce à un rapport de réduction secondaire plus long, tient également compte des exigences de confort accrues. La monture dispose de modes de pilotage pro, avec aide au démarrage en côte en option. Elle est également parée de l’antipatinage ASC (Automatic Stability Control). Les deux modes de pilotage «Rain» et «Road» permettent d’adapter la conduite à la plupart des conditions de route. L’option «modes de pilotage pro» offre en sus le mode «Dynamic», histoire de réveiller la bête cachée dans le moteur !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *