BMW renoue avec l’optimisme

On le sait, les groupes automobiles mondiaux sont toujours touchés par la crise financière et ses effets, dont une baisse de la demande et des problèmes d’approvisionnement auprès des équipementiers. Et les constructeurs haut de gamme n’échappent pas à ce tourbillon. Mais pour BMW, les choses semblent évoluer plutôt vers la sortie du tunnel.
Car, si les ventes mondiales du groupe bavarois se sont avérées en baisse de 12,6% durant le mois de juillet à 109.923 unités, il n’en demeure pas moins que ce volume reste supérieur à ceux réalisés durant les six premiers mois de l’année.
En effet et depuis janvier 2009, BMW a écoulé un total de 725.377 véhicules, soit une baisse de 18,6% par rapport à la même période en 2008.
Sur le plan financier et pour schématiser, on pourrait dire que le BMW Group perd beaucoup moins d’argent depuis quelque peu. Plus précisément, le groupe a enregistré un bénéfice net de 121 millions d’euros durant le deuxième trimestre, après avoir perdu près de 152 millions d’euros au terme du premier (trimestre). D’accord, ce dernier bénéfice dégagé reste en net repli (-76,1 %) par rapport au résultat réalisé durant la même période en 2008, mais il s’avère bien plus positif que les prévisions des analystes. Cela, même si sur l’ensemble du premier semestre, la perte s’est chiffrée à 30 millions d’euros.
Derrière ce «bon» bilan, c’est surtout le plan de réduction des coûts mis en place par les financiers de BMW, qui a fait ses effets. La suppression de quelques milliers d’emplois, certes, mais aussi des économies à tous les niveaux. Ceci étant, certains résultats commerciaux ont également joué un rôle déterminant ayant permis à la «Bayerische Motoren Werke» de redresser la barre. À ce niveau, deux faits marquants sont à retenir. Il y a d’abord que sur les presque 110.000 ventes enregistrées en juillet dernier, 19.281 ont été réalisées par la gamme Mini. Or, ce volume, correspondant à une toute petite progression (0,3%), constitue pourtant le premier rebond pour cette marque depuis septembre 2008 ! Ensuite et surtout, il y a l’excellent comportement de la nouvelle Série 7. Cette dernière a non seulement dépassé le cap des 20.000 ventes depuis son lancement en novembre 2008, mais elle a enregistré une hausse phénoménale de ses livraisons en juillet (+58%). Le succès de la «7» a même massivement mobilisé les équipes sur les chaînes de montage, comme le laisse croire Frank-Peter Arndt, responsable de la production chez BMW. Ce dernier a en effet déclaré: «nous en produisons plus de 380 par jour dans notre usine de Dingolfing, soit une production quotidienne sans précédent». Du reste, BMW a renoué
avec l’optimisme et les ventes grâce au lancement de quelques nouveautés. «Nous avons constaté une première évolution positive de la demande pour le Z4 et la Série 1. À la fin de l’année, le petit tout-terrain X1 viendra à son tour stimuler les ventes», a déclaré l’un des responsables de la marque dans un entretien avec un quotidien allemand. Bref, le constructeur munichois s’est donné les moyens pour s’inscrire durablement sur une tendance graduelle à l’amélioration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *