BMW Série 2 Active Tourer : Monospace chicos !

BMW Série 2 Active Tourer :  Monospace chicos !

Tout d’abord, l’histoire le retiendra comme étant le premier monospace compact de la marque munichoise. Ensuite, il s’agit de la première traction signée BMW. Enfin, sa troisième révolution est que ce modèle, malgré ce que pourront en dire les puristes, ne change rien à l’aura de la marque à l’hélice, bien au contraire! Le Série 2 Active Tourer est une réelle opportunité créée par l’avènement de la nouvelle plate-forme modulaire UKL conçue pour Mini.

Le choix qui a amené à l’élaboration de ce monospace traction BMW est né donc d’un pragmatisme industriel et économique, puisque la tendance du marché change et qu’il fallait s’y adapter. Au Maroc, le modèle vient d’être lancé et son prix débute à 298.000 DH pour la version Avantage. Les premières livraisons débuteront en décembre prochain.

Pratique et modulaire…

Ce premier monospace est placé sous les signes de la praticité et de la modularité. Il fait 4,34m de long, pour une capacité de chargement allant de 468 l à 1510 l, une fois la banquette arrière fractionnable rabattue et le siège avant droit replié (option). Une commande électrique contrôle le rabattage des sièges (40/20/40). La banquette arrière peut également coulisser sur 13 cm, laissant le choix d’augmenter le volume à bagages ou la place aux genoux pour les passagers arrière. Abordés par nos soins en test statique, les matériaux équipant le véhicule offrent un aspect gratifiant et une tactilité agréable. Inside, le style est recherché et l’assemblage est robuste, avec une impression marquée d’opulence.
 

Lignes précises et look typé…

Vu de dehors, le véhicule reste fidèle à la signature BMW, notamment avec ses naseaux légèrement inclinés vers l’avant, qui interagissent avec les phares ronds doubles caractéristiques de la marque. Les porte-à-faux avant et arrière sont réduits et les vitres de custode à l’avant facilitent le stationnement. Le retour en avant de la ligne postérieure des vitres latérales, connue sous le nom de «pan Hofmeister», empiète largement sur le montant arrière. Les optiques arrière sont en «L». Les lignes restent précises et un coup de gouge marqué sur les flancs met bien en avant les passages de roue.

Suréquipé !

Côté équipement, un arsenal d’aides et d’assistances tous azimuts est présent sous le label ConnectedDrive. Autre dispositif inédit sur ce segment, l’affichage tête haute. On peut évidemment connecter son smartphone et le piloter via les commandes de la voiture.

On notera dans la dotation standard la présence de la radio Professional avec dispositif mains libres pour téléphones mobiles et interface Bluetooth, le système de commande BMW iDrive. avec son bouton de contrôle logé sur la console centrale et un écran de contrôle de 6,5 pouces Les variantes Lounge, Sport et Luxury comprennent la climatisation bizone, les radars de stationnement arrière, les antibrouillards, le régulateur de vitesse avec fonction de freinage et le volant multifonctions.

Trois motorisations disponibles…

Au lancement, vous aurez le choix entre trois moteurs à trois et à quatre cylindres de nouvelle génération implantés en position transversale.
Ces blocs font appel à la technologie BMW TwinPower Turbo. Le nouveau trois cylindres à boîte manuelle six rapports 1,5 litre de 136 ch fête son entrée dans le portefeuille de la marque sous le capot de la 218i Active Tourer (consommation en cycle mixte entre 5,2 et 4,9 litres aux 100 km).

La 218d Active Tourer sera équipée, quant à elle, du tout nouveau quatre cylindres diesel de 150 ch (consommation en cycle mixte : 4,3 à 4,1 litres aux 100 km). Départ arrêté et couplé à  une boîte manuelle six rapports de série, il propulsera le modèle en 8,9 secondes à 100 km/h, pour une vitesse de pointe de 208 km/h. En option, une boîte Steptronic à huit rapports est disponible pour cette variante. Le quatre cylindres en ligne diesel de 2,0 litres de 231 ch équipera, pour sa part, la BMW 225i Active Tourer qui sera capable d’abattre le zéro à 100 km/h en 6,6 secondes, pour une vitesse maximale de 240 km/h.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *