BMW Série 7: Tout ce qui se fait de mieux dans une seule voiture

BMW Série 7: Tout ce qui se fait de mieux dans une seule voiture

Tel semble être le leitmotiv de BMW derrière la création de sa toute dernière Série 7. C’est donc une grosse (une très grosse !) refonte de la Série 7 qui a été opérée et qui a donné lieu à une limousine somme toute géniale. Nom de code de cette nouvelle Série 7 ? G11 ! Il s’agit là de la première auto du groupe à inaugurer un matricule commençant par la lettre G.

Présentée par Smeia à Casablanca jeudi dernier, elle n’a laissé personne indifférent, ni la presse ni les nombreux chalands qui passaient par là. Vu de l’extérieur, le nouveau haut de gamme bavarois a, comme on l’a dit, opéré un changement de A à Z.

Si les lignes sont restées toujours aussi consensuelles (ligne BMW oblige), plusieurs retouches discrètes mais efficaces ont été implémentées pour mettre au goût du jour le vaisseau amiral de chez la marque à l’hélice. Les phares rejoignent désormais la calandre. Les bas de porte s’ornent d’une baguette chromée, mais également l’entourage de la vitre arrière qui, pour la première fois sur une BMW de série, a été réalisé d’une seule pièce. Mais ce n’est pas tout. La belle renferme toute une pléthore de progrès techniques.

Ainsi, elle est la première à reposer sur la plate-forme 35up, qui mêle acier, aluminium et fibre de carbone. L’emploi de ce matériau est une première dans ce segment et s’appuie sur le retour d’expérience de BMW avec les BMW i3 et i8. Par la suite, tous les modèles qui reposeront sur cette plate-forme (c’est-à-dire de la future Série 3 à cette Série 7 en passant par les SUV) feront appel à la fibre de carbone en proportion plus ou moins importante. Dans le cas de la Série 7, cela permet de gagner 130 kg sur la balance.

Trois modes de conduite sont disponibles. Inauguré sur la Série 7, le mode Adaptive est révolutionnaire à plus d’un titre: il est censé s’adapter à l’itinéraire emprunté et au style de conduite. La boîte de vitesses automatique à huit rapports d’origine ZF, qui fonctionne avec le système de navigation, est par exemple capable de prévoir l’arrivée d’un virage.

Au rayon motorisations, la part belle est faite aux conceptions récentes. On retrouve également l’incontournable V8 essence, prouvé et approuvé, qui chapeaute toujours la gamme. Fort de 450 ch, il est une évolution du moteur déjà connu notamment, dans la 650i. Les 740i (326 ch essence) et 730 d (265 ch Diesel) font toutes les deux appels à des six-cylindres issus de la récente famille modulaire de moteurs BMW. Comptez à partir de 953.000 DH pour obtenir ce bijou.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *