BMW X1 : He’s back !

BMW X1 : He’s back !

Comment réussir à reproduire un X5 à échelle réduite, doté de l’habilité d’une Série 2 Gran Tourer, de la sobriété d’une motorisation Mini, le tout dans un écrin de chic et d’élégance ? C’est le pari qu’a réussi BMW en mettant en exergue la deuxième génération de son modèle fétiche : le X1. Ce modèle, dont la première mouture a été la BMW la plus vendue dans le monde, nous revient sous une nouvelle architecture. Celui qui est en passe de devenir la référence des petits SUV premiums est désormais disponible sur tout le réseau de l’importateur exclusif SMEIA.

Look de baroudeur tatoué !

C’est donc une auto de 4,44 m de long qui est proposée et qui distille une image de vrai baroudeur aux épaules larges. Ce SAV (Sports Activity Vehicle), selon la terminologie chère à béhème, est à peine plus court que son prédécesseur (-1 cm) mais il a surtout pris de la hauteur (1,60 m, + 5 cm) et de la carrure (1,82 m de large, +2 cm). Cette nouvelle déclinaison du X1 rompt totalement avec les plates-formes de propulsion à moteur longitudinal. Le petit nouveau partage avec Mini une base technique de traction à moteur transversal. Si le premier X1 était adossé plutôt à la Série 3 Touring (E91), le second reste techniquement très proche du monospace Série 2 Active Tourer, avec un empattement quasi identique de 2,67 m.

De l’espace à gogo

A l’intérieur, l’habitacle a considérablement changé avec de l’espace à gogo, raboté sur le capot. À l’arrière, les passagers profitent de 7 cm supplémentaires (rien que ça !), ce qui confère presque un côté « limousine » au véhicule. La plate-forme traction profite aussi au coffre, désormais le plus vaste chez les petits SUV premium avec 505 l (contre 420 l auparavant). La banquette arrière est rabattable en trois parties (40/20/40), portant la capacité d’emport à 1 550 l en configuration de deux places (contre 1 350 sur le premier X1). La banquette coulissante reste, quant à elle, en option. Du côté des matériaux utilisés à l’intérieur, la qualité perçue est impressionnante.

Profusion de moteurs

Outre sa plate-forme, le X1 partage aussi ses moteurs avec l’Active Tourer. Plusieurs motorisations sont proposées par la marque à l’hélice : le sDrive 18 d (150 ch), le xDrive 20i (192 ch), le sDrive 20 i (192 ch), le xDrive 25i en essence (231 ch), et le xDrive 25d en Diesel (231 ch). Ces 2.0 turbo, à la puissance identique de 231 ch, sont tous deux associés à une transmission intégrale (xDrive, par opposition aux «petits» moteurs proposés aussi ou exclusivement en traction sDrive) et à une boîte automatique à huit rapports.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *