BMW X1 : le X des plus jeunes

BMW X1 : le X des plus jeunes

Le saviez-vous ? Une BMW sur cinq vendues dans le monde, est un modèle de la famille X ! Voilà la preuve que ces hélices hautes sur pattes sont bien plus que des modèles de niche. À partir de ce constat, les décideurs de la marque bavaroise ne pouvaient qu’élargir cette gamme déjà diversifiée et popularisée à travers le succès des X3, X5 et X6. Élargir, oui, mais vers le bas et avec une toute autre philosophie. Tel est donc l’esprit qui a prévalu à la genèse du X1, le dernier-né de la gamme X.
Un crossover aux allures de break surélevé, mais à l’ADN 100% BMW. On retrouve donc la fameuse calandre à double haricot, un capot long, des porte-à-faux courts et des flancs nervurés dans la veine des «béhèmes» actuelles. Son profil se veut équilibré, mais reste plutôt bas. En effet, le véhicule culmine à 1,54 mètre (pour 4,45 m de long). Il n’est donc pas aussi haut que ses concurrents généralistes (Toyota Rav-4, Honda CR-V, Volkswagen Tiguan…), ce qui a pour conséquence de lui conférer le meilleur coefficient aérodynamique du segment (SUV compacts) avec un Cx de 0,32. Plus techniquement, le X1 repose sur le châssis de la Série 3 et profite d’une construction allégée. Là encore, les fondamentaux d’une BMW ont été respectés. Optimisation des masses entre les deux essieux, récupération de l’énergie au freinage et surtout, répartition du couple plus aux roues arrière (60%) qu’à celles du train avant (40%), faisant qu’en conditions de roulage normales, le X1 se conduit comme une propulsion. En fait, il faut savoir que ce véhicule est le premier de la famille X à être également disponible en 2 roues motrices (sDrive). Un «plus» lorsqu’on sait qu’une majorité écrasante des propriétaires de ce type de véhicules quitte rarement le bitume, mais aussi du fait que les X1 sDrive brillent par leur frugalité, à l’image de la version 18d qui ne consomme que 5,2 l/100 km. Mécaniquement, la gamme importée du X1 compte 4 versions. Il s’agit, en diesel, des common rail 18d (143 chevaux) et 20d (163 ch), ainsi que du Twin Turbo 23d (204 ch), puis du 6 cylindres essence 28i (265 ch). Que de puissance…
Quant à l’habitacle, il est taillé pour transporter 5 adultes et leurs bagages, le coffre étant volumineux de 420 à 1.350 litres. Outre une console centrale tournée vers lui, le conducteur peut aussi profiter d’aides à la conduite en tout genre (caméra de recul, phares bi-xénon adaptatifs, molette iDrive…), en plus de tout ce qui a trait au confort (sellerie cuir, toit panoramique, écran central de divertissement…). Bref, de quoi plaire en masse à une clientèle relativement jeune et plutôt branchée. Selon Rachid Fadouach, le DGA de la Smeia, le X1 devrait réaliser au Maroc entre 180 et 200 ventes en 2010. Un objectif très réaliste lorsqu’on sait que les tarifs démarrent à 396.000 DH. Du coup, le X1 apparaît comme une alternative aux familiales positionnées autour des 400.000 DH. C’est même une bonne alternative pour les anticonformistes qui dédaignent le classicisme de la «berline à papa».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *