BMW X6 M50d : Le diesel autrement !

BMW X6 M50d : Le diesel autrement !

Le fameux M, désignant la division Motorsport de BMW, a depuis sa création été associé aux motorisations essence. Mais depuis quelques mois maintenant, ce n’est plus trop le cas. En effet, aux côtés des produits «purs» M, radicalement sportifs, les modèles de la marque à l’hélice ont eu droit à des versions alliant parfaitement performances et consommation, grâce au programme M Performance. Apparu en 2012, il ne concerne que les motorisations diesel. Trois modèles de la gamme en ont bénéficié jusque-là, à savoir la Série 5, le X5 et le X6 qui fait ses premiers pas sur notre marché.
Les BMW qui passent par les ateliers de Motorsport, en ressortent transformées. C’est un fait. Les M5 et autres M3, de différentes générations, continuent de faire rêver petits et grands mais peu sautent le pas pour s’en porter acquéreurs. Il n’y a qu’à voir les prix de l’essence dans nos stations-service pour revenir à la raison. Bien que les puristes disent n’avoir aucun plaisir à conduire du diesel, ils changeront peut-être d’avis grâce au programme M Performance. Si la M550d n’est pas encore à l’ordre du jour, étant animée par moteur Euro VI, le X6 M50d a été, lui, présenté la semaine dernière sur notre marché pour séduire une nouvelle clientèle à la recherche de sportivité et performances, sans vouloir dépenser des masses en essence.
Avant de parler de son look ou de son habitacle, c’est son moteur qui suscite l’intérêt de tous. En effet, il est présenté par BMW comme étant le moteur diesel le plus innovant et le plus sportif au monde et il n’y a qu’à voir ses spécificités pour se rendre compte de cela. Développant 381 ch et un couple, impressionnant, de 740 Nm, le 6-cylindres en ligne TwinPower Turbo développe une technologie inédite. C’est le premier diesel à faire appel à trois compresseurs, rien que ça ! Le troisième ne se manifestant que lorsque le besoin s’en ressent. Plus précisément, ce sont deux petits compresseurs haute pression qui travaillent avec un système basse pression. Il faut dire que les équipes de BMW se sont surpassées, puisqu’elles ont également relevé le défi de construire un moteur compact grâce, entre autres, à une disposition intelligente des turbocompresseurs. Le secret de la réactivité du TwinPower Turbo peut paraître simple, mais il fallait juste y penser. En effet, les turbocompresseurs se relaient pour ne laisser place à aucun temps mort et offrir au conducteur des performances à la hauteur de ses espérances. Toujours sous le capot, le nouveau 6 cylindres a également eu droit à une injection à rampe commune lui assurant, grâce à une pression plus élevée, un surplus d’efficience. Forcément avec une telle configuration, il était primordial d’augmenter la puissance et la capacité du système de refroidissement.
La X6 M50d peut compter sur sa boîte auto sport à 8 rapports pour orchestrer tout cela. Configurée par la division M Performance, elle affiche le dynamisme que l’on connaît aux modèles M. Si certains préféreront opter pour le mode automatisé, d’autres n’hésiteront pas à privilégier le mode manuel avec les fameuses palettes au volant.
Il faut dire que tous les choix opérés par les équipes du programme M Performance paient leur prix puisque le X6 M50d abat le 0 à 100 km/h en 5,3 secondes et la vitesse maximale est bridée électroniquement à 250 km/h, sans oublier une consommation mixte annoncée autour des 7,7 l/100 km et des émissions de CO2 de 204 g/km.
Esthétiquement, le X6 garde bien évidemment la ligne qui a fait son succès depuis son apparition mais intègre quelques détails qui mettent en avant sa sportivité. Il adopte à l’avant de grandes prises d’air et l’espace réservé aux phares antibrouillard sur les autres variantes du X6 est utilisé comme surface d’entrée. Les ouvertures latérales sont divisées par des baguettes horizontales peintes dans la couleur Ferric Grey metallic. A l’arrière la puissance s’exprime à travers les deux sorties d’échappement rectangulaires en noir. Plusieurs éléments «M Performance» font leur apparition, notamment sur les seuils de portes, le sélecteur de vitesse ainsi que le volant prennent le logo «M»…
Pour ceux qui sont prêts à faire des économies en essence et à assimiler cette idée que le diesel peut désormais être allié à la sportivité et la performance il faudra débourser au minimum 1.235.000 DH pour la Confort Line alors que l’Exlcusive Line est annoncée à 1.362.000 DH. Alors qui a dit que l’essence était la seule source de plaisir au volant?.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *