Brandon Yea : «Nous visons 200.000 ventes mondiales pour la nouvelle Cerato»

Brandon Yea : «Nous visons 200.000 ventes mondiales pour la nouvelle Cerato»

ALM : En prenant compte du contexte économique actuel, avez-vous maintenu à la hausse vos objectifs commerciaux pour l’année 2009 ?
Brandon Yea : Malgré les difficultés que connaissent les principaux marchés automobiles dans le monde, Kia Motors Corporation reste assez optimiste par rapport à ses objectifs de ventes. Aussi, et malgré le contexte économique actuel, nous maintenons dans nos objectifs une croissance globale de nos ventes et en particulier dans la région Moyen-Orient et Afrique. Sur cette zone, nous visons une croissance de nos ventes d’environ 30%. C’est là un objectif ambitieux, mais auquel nous croyons fermement. D’abord, parce que nous allons lancer quelques nouveautés, dont la nouvelle Cerato. Ensuite, parce que d’ores et déjà, nos ventes dans cette zone sont en forte hausse durant les premiers mois de l’année en cours. (NDLR : durant le mois de février 2009, Kia a vendu près de 14.000 véhicules sur la seule zone Middle East & Africa, soit une hausse de 84% par rapport à la même période en 2008).

Au sein de la gamme actuelle de Kia Motors que représenteraient les ventes de la nouvelle Cerato ?
Au vu de ses nombreux atouts, la nouvelle Cerato recèle un potentiel de ventes annuelles de l’ordre de 400.000 unités dans le monde. C’est ce qu’aurait été notre objectif dans un contexte économique normal. Et, bien sûr, nous aurions été très satisfaits de le réaliser. Mais vu la situation actuelle et en étant plus réalistes, nous tablons sur 200.000 ventes pour la nouvelle Cerato dans le monde, dont près de 35.000 dans la région Middle East & Africa.

A quelle échéance prévoyez-vous la disponibilité d’une motorisation diesel pour la nouvelle Cerato ?
En fait, la version diesel dépendra de la demande sur la nouvelle Cerato dans différents marchés y compris le Maroc. Ceci dit, nous étudions sérieusement cette hypothèse. Actuellement, une version diesel ne se justifie pas systématiquement.
D’abord, du fait de l’efficience de nos moteurs essence qui sont de plus en plus sobres en carburant. Ensuite, parce que nous avons relevé que sur plusieurs marchés, le gap de prix entre le sans-plomb et le gazole avait tendance à se contracter. Nous sommes conscients que les motorisations diesel sont plébiscitées sur certains marchés comme le Maroc, mais cela ne suffit pas à justifier un moteur de ce type sous le capot de la nouvelle Cerato.
De toute façon, nous disposons d’une large gamme de moteurs diesel. Et si besoin est, nous le grefferons à la Cerato.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *