Broeker : « la BMW Série 3 restera leader »

Broeker : « la BMW Série 3 restera leader »

ALM : Quel bilan commercial dressez-vous de l’année 2004 ? Donnez-nous quelques performances commerciales des différents modèles de la gamme, ainsi que l’évolution des ventes par rapport  à votre concurrent direct, Mercedes ?
Broeker :
En 2004, le BMW Group a vendu 1.023.583 de BMW, 184.357 Mini, 792    Rolls-Royce et 92.266 motos BMW. Il ne nous appartient pas de faire de comparaison avec le Groupe Mercedes, car les statistiques ne disposent pas toujours de paramètres comparables. Ceci étant, il n’en demeure pas moins que le Groupe BMW a bel et bien progressé au niveau des ventes à + 9,4 % (et + 11 % en chiffre d’affaires sur le segment automobile), pendant que le groupe Mercedes enregistrait, sur la même période, une baisse (des ventes) estimée à 3 %. Pour la région Afrique (hors Afrique du Sud), cette progression a même atteint + 26,3 %. Les marchés du Maghreb et l’Egypte ont contribué de manière significative à cet excellent résultat.
 
Avec le lancement commercial de la toute nouvelle Série 3, pensez-vous avoir les moyens d’occuper la première place dans le segment du luxe, en Allemagne et sur d’autres marchés européens ?
La BMW Série 3, demeurant le modèle le plus vendu dans la gamme BMW, s’est depuis longtemps, installée comme leader de son segment. Nous sommes très confiants quant aux ventes de la nouvelle génération, qui vient d’être lancée sur nos marchés africains depuis le début de ce mois. La Série 3, qui a clairement reçu un accueil enthousiaste de la part des médias spécialisés, contribuera pleinement à atteindre notre objectif de leadership en 2005 sur le segment du luxe et du sport, en Afrique et au niveau mondial.

Qu’en est-il pour les autres versions de la gamme Série 3 (Touring, coupé, cabriolet et M3), et quand prévoyez-vous les lancer?
Conformément à notre philosophie, que nous avons introduite dès les années 80 avec les différentes carrosseries sur la base Série 3, nous lancerons de nombreuses variantes de la nouvelle génération. Cela fait partie de la «Success Story» de la Série 3 depuis maintenant 30 ans. Les dates de lancement n’ont pas encore été définies, mais vous pourrez certainement prévoir le break Touring Série 3 vers septembre prochain.

Quels sont vos objectifs de vente par an en ce qui concerne la nouvelle Série 3 et la Série 7, désormais, restylée ?
Pour la Série 3, le premier objectif sera de rester leader sur le segment des berlines de sport, en plus de dépasser le volume de la génération précédente. Quant à la Série 7, son restylage lui permettra de continuer à progresser en comparaison avec la génération Série 7 précédente. Bien évidemment, il est question -dans les deux cas- de dépasser nos records de vente, nonobstant le fait que nous ayons introduit de nouveaux modèles sur des segments voisins (X5, Série 6, X3, etc).
 
Qu’en est-il des monospaces compacts, à l’image de la Volkswagen Golf Plus. Est-ce un segment que BMW investira dans le court terme ?
BMW observe les évolutions du marchés de la manière la plus attentive et inaugure lui-même de nouveaux segments (Sport Activity Vehicle avec le X5, Compact avec la Série 3…).
De nouveaux concepts de véhicules, qui contribueront à l’expansion de la gamme dans le  long-terme, ont été déjà annoncés au dernier Salon automobile de Genève. C’est le cas du Concept Fonctionnel d’Espace (RFK), qui fera évoluer le concept «monospace», ou encore d’un prototype de véhicule au design de coupé et à position de conduite élevée. La marque BMW s’investit dans des directions où sa philosophie de base sera respectée : dynamisme et motorisations de pointe, confort et sécurité (active et passive) au plus haut niveau, design exclusif et à forte personnalité. Quant à la VW Golf Plus, elle doit d’abord s’affirmer et démontrer que son concept apporte une valeur ajoutée à la clientèle.

A quand une déclinaison plus large de la gamme Mini ?
La Mini est déjà déclinée depuis 2004 dans une version cabriolet, qui en plus, connaît un grand succès. D’autres évolutions seront à l’ordre du jour, lorsque les capacités de production de l’usine d’Oxford le permettront. Ce sera, vraisemblablement, pour la nouvelle génération, dont le lancement est prévu à partir de 2007.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *