Careem : 100.000 dollars au profit des réfugiés dans la zone Mena

Careem : 100.000 dollars au profit  des réfugiés dans la zone Mena

Cette somme a permis de soutenir 89 familles syriennes et irakiennes

Careem, entreprise de VTC, vient de révéler le montant des dons collectés suite à son initiative lancée depuis Ramadan dernier, qui s’élève à 100.000 dollars américains, qui seront destinés à apporter une aide financière aux réfugiés présents dans la région Mena.

L’initiative avait été déployée en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR). Une telle initiative vise à soutenir les programmes dédiés aux réfugiés de la région, qu’il s’agisse de demandeurs d’asile, d’apatrides ou de rapatriés.

«Nous sommes extrêmement fiers d’annoncer que, grâce au dévouement de nos clients et aux efforts consentis par nos capitaines, nous avons réussi à collecter à ce jour pas moins de 100.000 dollars américains de dons», a déclaré Abdulla Elyas, CPO et co-fondateur de Careem. Et de poursuivre : «C’est depuis Ramadan dernier que nous avons lancé cette campagne qui devait initialement être déployée sur une période d’un mois seulement. Nous avons été étonnés de voir que les dons continuaient à affluer même après Aïd Al Fitr, ce qui nous a finalement décidés à prolonger la campagne jusqu’à la fin de l’année».

Pour réussir sa campagne, Careem a mis en service une flotte de véhicules badgés UNHCR qui ont pour mission de collecter des dons d’un montant prédéterminé auprès des clients. Ainsi, les clients de Careem aux Emirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite, les deux pays où les véhicules badgés UNHCR opèrent de façon très active, ont contribué respectivement par 3 dirhams émiratis et 3 riyals saoudiens. En Jordanie, Careem fait don de 5% du prix total de la course au UNHCR à chaque fois qu’un client utilise un code promotionnel déterminé.

Les 100.000 dollars USD collectés ont pu produire un impact bénéfique sur la vie des réfugiés. Ils ont permis de soutenir jusqu’à 89 familles réfugiées syriennes et irakiennes (chaque famille compte en moyenne 4 membres, ce qui représente au total pas moins de 373 réfugiés). Ces familles, basées au Liban et en Jordanie, ont pu bénéficier d’une aide financière sur une durée totale de 6 mois. Cette aide est octroyée en espèces aux réfugiés, leur permettant d’obtenir des produits de première nécessité, notamment de la nourriture ainsi qu’un accès à la santé et au logement. «Nous sommes extrêmement reconnaissants lorsque de grandes entreprises comme Careem se joignent à notre cause afin d’aider à instaurer un monde meilleur pour les réfugiés. C’est un partenariat unique en son genre qui démontre que, lorsque nous travaillons ensemble main dans la main, nous pouvons alors trouver des moyens nettement plus efficaces pour faire la différence», a affirmé Omer Elnaiem, délégué auprès de l’UNHCR.

Par ailleurs, Careem indique que des statistiques démontrent que la plus grande partie de cette aide financière a été utilisée par les réfugiés pour se procurer de la nourriture, une preuve de plus que leurs conditions de vie restent extrêmement précaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *