Carlos Ghosn croit à l’essor rapide de l’automobile électrique

Carlos Ghosn croit à l’essor rapide de l’automobile électrique

Les véhicules électriques pourraient représenter au moins 10% du marché mondial d’ici dix ans, soit 6 millions de véhicules, estime le patron du constructeur automobile français Renault, Carlos Ghosn, dans un entretien au Journal du Dimanche.
«Nous n’annonçons pas d’objectif de vente. Mais les véhicules électriques pourraient représenter 10% du marché mondial d’ici dix ans, soit 6 millions de véhicules. Et nous pensons que cela pourrait être plus encore», a dit M. Ghosn à l’hebdomadaire français.
Renault présentera au Salon de l’automobile de Francfort, qui ouvre ce jeudi au public, quatre prototypes de voitures électriques, de la citadine au petit utilitaire, préfigurant une future gamme complète avec des premiers modèles prévus en 2011 et une entrée sur le marché de masse en 2012. «Renault-Nissan est le seul constructeur mondial à investir autant, en recherche et en capacités de production : plus de quatre milliards d’euros», a rappelé M. Ghosn.
Interrogé sur un projet d’usine de batteries à Flins (Yvelines), M. Ghosn a déclaré : «Rien n’est encore décidé. Mais il y a une logique à produire les batteries à proximité du lieu d’assemblage des voitures».
L’arrivée sur le marché des véhicules électriques, voués jusque-là à la confidentialité, commence à se concrétiser avec une offre commerciale pour les grands constructeurs désormais à l’horizon 2010-2012. Par ailleurs, M. Ghosn a salué la décision de la France «d’arrêter la prime à la casse progressivement». «Je suis plus inquiet pour les pays comme l’Allemagne qui ont fait le choix d’un arrêt brutal», a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *