Carlos Ghosn dévoile le coupé Renault Laguna

Partenaire officiel du Festival de Cannes (depuis 25 ans), Renault ne pouvait trouver un meilleur contexte people et glamour que la croisette pour lever le voile sur l’une de ses nouveautés les plus attendues. Il s’agit du coupé Laguna dont la révélation a été faite par Carlos Ghosn him-self. En effet, c’est au volant dudit coupé que le patron du losange s’est rendu au Palais des Festivals, au beau milieu des    autres VIP. Un sacré coup marketing qui intervient quelques mois après la présentation, au Salon de Francfort (septembre 2007), du concept-car préfigurant ce coupé.
Et justement, de ce dernier, la version définitive du coupé Laguna a repris l’essentiel de la ligne générale. Certes, l’ouverture en élytre des portes et les phares à diodes électroluminescentes ont disparu. En revanche, la ligne de toit profilée jusqu’à la poupe, elle-même sculptée par un épaulement prononcé, sont autant de détails dynamiques conservés de l’étude de style. C’est d’ailleurs par son pavillon bas et arqué, ainsi que sa partie arrière agrémentée de feux longs et affinés, que ce coupé reste le plus spectaculaire. Un dynamisme que les roues de 17 ou 18 pouces se chargent de magnifier dans tous les sens, puisque ce coupé, comme la berline (Laguna GT) dont il dérive, reprend le fameux système «Active Drive». Développé conjointement par l’ingénierie Renault et les spécialistes de Renault Sport Technologies, ce châssis de très haute technologie adopte des roues arrière directrices et garantit un plaisir ultime en conduite dynamique ou sportive. A faible vitesse, ce châssis permet une maniabilité accrue et une prise en main agréable et immédiate, tandis qu’en conduite urbaine et sur route sinueuse, le véhicule devient facile à conduire et plus précis avec une prise de trajectoire optimale et intuitive. C’est ce qu’indique Renault qui insiste sur le «véritable» plaisir de conduite offert au volant du coupé Laguna.
Mécaniquement toujours, mais s’agissant des motorisations, le coupé Laguna reprend les versions les plus performantes des moteurs 2 litres essence et diesel de la gamme existante. Mais noblesse mécanique oblige, il inaugure deux nouveaux V6 : un essence et un Diesel. Le V6 dCi développe 235 ch (pour un couple de 450 Nm), alors que son équivalent à essence (3.5 l V6) dispose de quelques chevaux de plus : 240 ch, mais pas en couple (330 Nm). Ceci étant, ce V6 essence, associé à la nouvelle boîte automatique à six rapports, permet au coupé Laguna d’accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes.
Avec de tels arguments, le coupé Laguna est bien parti pour booster l’image sportive de Renault. Sa commercialisation est programmée pour la mi-octobre 2008, soit quelque peu après sa présentation officielle qui se fera lors du prochain Mondial de Paris. Enfin, bonne nouvelle, le coupé Laguna fera bien son introduction dans le catalogue de Renault Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *