Carnival : le monospace réinventé par Kia Motors

Carnival : le monospace réinventé par Kia Motors

Un petit tour sur les principaux sites Web de la presse européenne montre que celle-ci s’accorde à parler d’un Salon de Genève s’ouvrant dans une conjoncture de morosité, voire de crise. Pour ce qui est de la morosité, elle concerne un marché automobile européen déprimé, puisque ses ventes ont stagné en 2005 (-0,7%). Quant à la crise, elle renvoie à celle des constructeurs occidentaux qui subissent de plein fouet la déferlante de leurs concurrents asiatiques. Parmi eux, Kia Motors Corporation (KMC) afficher une santé insolente et compte faire un tabac cette année avec l’arrivée de plusieurs nouveautés.
En attendant, le constructeur sud-coréen a frappé fort lors de cette 76ème édition du Salon genevois, en présentant notamment le Cee’d Concept (voir photo principale à la page 13). Très aboutie esthétiquement et sur le plan high-tech, cette étude de style préfigure en fait la prochaine berline moyenne de la marque. Une compacte qui sera assemblée à l’horizon 2007 dans sa future usine en Slovaquie, dont la construction est en cours actuellement. Mais surtout, dessiné par le Centre européen de design de Kia, le Cee’d Concept est un avant-goût de ce que sera le style des prochaines productions de la marque. Une nouvelle identité stylistique dynamique et un design assez accrocheur pour répondre aux goûts des clients européens.
Plus proche de nous dans la réalité, la nouvelle génération du Carnival a été révélée en avant-première, la veille des journées «presse» dudit Salon, soit la soirée du 27 février dernier. Une présentation savamment orchestrée, qui, à elle seule, donne une idée des ambitions du constructeur et des moyens qu’il se donne pour y arriver. En effet, c’est au Studio 4 de la Télévision suisse romande (TSR) que certains représentants de Kia dans le monde, ainsi que quelques privilégiés de la presse internationale (dont ALM) ont été conviés pour cet événement. Dans un décor féerique d’ombres et de lumières, Jean-Charles Lievens, premier vice-président de Kia Motors Europe a, en compagnie d’une charmante hôtesse, levé le voile sur cette nouvelle génération du Carnival. Mais quelques minutes avant ce moment fatidique, Jin-Haeng Chung, président de Kia Motors Europe, avait pris la parole.
Dans son allocution, M. Chung a d’abord rappelé quelques données sur Kia, qui connaît depuis trois ans la plus forte croissance en Europe et qui compte accroître sa production annuelle à près de 1,4 million de véhicules en 2006. Ensuite, le président de KMC Europe a présenté les différentes facettes du nouveau Carnival avec lequel la marque vise 10% de parts de marché en Europe dans le segment des monospaces. Un objectif ambitieux mais pas irréalisable lorsqu’on voit les atouts de ce produit, totalement inédit, qui sera lancé à partir de l’été prochain.
Arborant une ligne plus valorisante  ce monospace est un peu plus court que son prédécesseur, mais bien plus habitable que lui, tant en hauteur qu´en largeur. Puis surtout, son aménagement intérieur modulable à souhait reste l’un de ses points forts. Les ingénieurs de la marque ont ainsi opté pour une configuration «2+3+2», à travers sept sièges individuels répartis en trois rangées (voir photo en médaillon).
Toute aussi séduisante, la présentation intérieure est d’actualité, avec suffisamment d’équipements de confort et de commodité, à l’image des portes latérales coulissantes électriquement et commandées à distance. Mais l’arme redoutable qui devrait permettre au Carnival de dissuader la concurrence se loge plutôt sous son capot. En effet, outre un 2.7 litres V6 essence de 185 ch, un tout nouveau 2.9 l Diesel (CRDi) offrant la même puissance sera d’emblée disponible pour offrir au Carnival à la fois des performances supérieures et une consommation inférieure.
A n’en pas douter, la filiale européenne de KMC mise beaucoup sur cette nouvelle motorisation pour s’imposer dans le segment des grands monospaces. C’est, entre autres, ce que nous a affirmé M. Lievens, dans un bref entretien accordé sur le stand genevois de Kia. Pour le reste, le Salon de Genève reste toujours une belle occasion de se faire plaisir aux yeux. Ses dédales nous permettent d’approcher des voitures d’exception, des études de styles ou simplement de futures nouveautés. Le tout, parsemé de charmantes demoiselles qui vous accueillent dans les stands… ALM vous invite à la page 18 pour découvrir sa sélection de photos du 76ème Salon de Genève.

• DNES à Genève, Jalil Bennani

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *