Casablanca : 1er salon Maroco-Turc de l’industrie auto

Dans une intervention à cette occasion, Mme Varol, attachée commerciale à l’ambassade de Turquie à Rabat, a mis en exergue l’importance de cet événement qui s’inscrit dans le cadre de l’Accord de Libre-échange signé entre les deux parties. Cette manifestation, a-t-elle ajouté, constitue un premier pas pour dynamiser les échanges commerciaux entre les deux pays et vise à instaurer une nouvelle synergie entre les opérateurs économiques des deux pays pour exploiter les opportunités offertes de part et d’autre.
Pour sa part, Mustapha Tariq, responsable de la société Carthage Trading organisatrice de ce salon, a indiqué que cette initiative vise à exploiter toutes les possibilités offertes par l’Accord de Libre-échange. «Compte tenu des multiples opportunités offertes grâce à cet accord, cette rencontre est considérée comme un catalyseur qui enclenchera le Trade entre le Maroc et la Turquie», a-t-il souligné. Erol Yusuf Arslan, un exposant turc a, de son côté, indiqué que sa participation à ce salon revêt une importance capitale compte tenu des opportunités offertes au Maroc.
Pour lui « le Maroc est le pays le plus important du Maghreb, d’autant plus que c’est un pays très proche de la Turquie aussi bien sur le plan culturel que sur les plans historique et macro-économique », a-t-il déclaré à la MAP. Les exportations de la Turquie vers le Maroc ont atteint 329,4 millions de dollars en 2004, contre 180,7 millions de dollars en 2003, alors que les exportations marocaines vers la Turquie ont atteint, quant à elles, 104,8 millions de dollars en 2004.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *