Championnat du monde des Rallyes FIA 2017: Hyundai bien paré pour les épreuves

Championnat du monde des Rallyes FIA 2017: Hyundai bien paré pour les épreuves

Les modifications apportées élèveront le niveau de divertissement du championnat WRC dans le monde entier, avec des voitures plus massives et plus puissantes.

La nouvelle ère du Championnat du monde qui va s’ouvrir en 2017 promet d’être excitante avec en prime un changement de réglementation qui devrait donner du grain à moudre. Les changements concerneront la puissance, le poids et l’aérodynamisme.

Bien avant que ces consignes soient apportées, Hyundai Motorsport a déjà profité du Mondial Automobile de Paris pour donner un aperçu de son Challenger WRC 2017 qui fera ses débuts en compétition lors de ces championnats et qui semble répondre aux nouvelles normes.

Cette voiture, basée sur une Hyundai i20 trois portes, a été conçue pour respecter les réglementations techniques du championnat WRC 2017, qui donnent une plus grande liberté aux concepteurs en matière d’aérodynamisme. Hyundai Motorsport prévoit d’ores et déjà un vaste programme d’essais à la fin de l’année 2016 pour continuer d’améliorer ce véhicule avant ses débuts au Rallye Monte-Carlo en janvier.

Les réglementations WRC pour la saison 2017 permettent également une plus grande puissance, jusqu’à 380 ch, davantage d’appui aérodynamique, un différentiel central actif électronique ainsi que la possibilité de courrir avec des véhicules plus longs et plus larges. L’objectif combiné de ces nouvelles règles techniques est de créer un spectacle encore plus dynamique et extraordinaire lors du populaire WRC.

La voiture exposée à Paris était une version provisoire: les spécifications et le design définitifs de la voiture ne seront révélés que vers la fin décembre.

Le directeur de l’écurie Michel Nandan avait déclaré: «Les réglementations du WRC 2017 ont permis à toutes les équipes de repartir de zéro, ce qui nous a lancé un défi passionnant en termes d’ingénierie. Les modifications apportées élèveront le niveau de divertissement du championnat WRC dans le monde entier, avec des voitures plus massives et plus puissantes. Nous avons mis à profit l’expérience accumulée depuis les deux dernières saisons de WRC et nous espérons capitaliser sur le succès de notre campagne 2016. Notre voiture 2017 a commencé à être testée en avril, en se concentrant sur le moteur et le groupe motopropulseur. Plus récemment, nous nous sommes attardés sur la suspension, le différentiel et l’aérodynamique. De légères évolutions seront apportées au châssis et au moteur dans le courant de l’année. Nous avons hâte de vous dévoiler la version définitive de notre voiture 2017 avant la fin de l’année.»

Une nouvelle réglementation palpitante

Non seulement les voitures seront plus puissantes la saison prochaine, mais elles seront aussi plus légères. Le règlement 2017 autorise 25 kilos en moins par voiture, ce qui fait passer le seuil de 1.200 à 1.175 kilos. Si 25 kilos en moins vous paraissent anodins, vous n’avez qu’à essayer de les traîner en salle de sport. Ce poids non négligeable, combiné avec le gain de performance devrait permettre aux voitures de presque voler l’année prochaine pour être plus extrêmes qu’elles ne le sont actuellement. En effet, si les voitures actuelles du WRC développent entre 300 et 315 chevaux, les moteurs qui feront toujours 1.6 litre en 2017 en développeront environ 380. La puissance sera gagnée principalement par un passage de 33 à 36 millimètres de la bride des turbos. Cela fera des WRC l’égal des voitures de WTCC en termes de motorisation. Il y en a un qui s’impatiente de tester tous ces changements en pratique. Il s’agit du triple champion du monde, Sébastien Ogier.

hyundai-championnat-du-monde-des-rallyes-fia-2017

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *