Championnat national : L agonie du sport automobile ?

Championnat national : L agonie du sport automobile ?

Décidément ça ne s’arrange pas du côté de la Fédération royale marocaine de sport automobile et alors que tout le monde soutient les pilotes marocains à l’international, au niveau national les choses sont bien différentes. Avec des courses décalées, déplacées et le plus souvent annulées ce n’est pas seulement le public qui a fui le sport automobile mais également quelques-uns de ses principaux acteurs.

En effet, si certains pilotes refusent de participer à des courses, d’autres catégories ne font même plus le déplacement pour certains évènements. C’est notamment le cas de la Clio RS Cup absente du Grand Prix de Kénitra alors que c’est la course qui attire le plus le public. Mais il faut dire qu’une fois encore plusieurs annulations et changements ont eu lieu avant la tenue de la course. Initialement prévue à Mohammedia, le week-end précédent, c’est finalement à Kenitra qu’elle a eu lieu, organisée cette fois par l’AMSA, Association marocaine de sport automobile. 

Certains pilotes ont préféré ne pas prendre part à cette manifestation puisqu’en l’absence d’un calendrier préalablement défini par la Fédération, ils sont dans le doute total et doivent toujours attendre la dernière minute pour savoir si la course est maintenue. Et même quand celle-ci se tient, elle n’est pas à l’abri de changements. A l’image du 2ème Grand Prix de Kenitra le week-end dernier, dont le programme a dû être résumé à une seule journée alors qu’il était initialement prévu sur 2 jours comme c’est souvent le cas, la première journée étant réservée aux essais libres, le temps que les pilotes prennent leurs marques sur le circuit.

Ces différents facteurs ont donné lieu à une course rassemblant une quinzaine de pilotes seulement, toutes catégories confondues, mais malgré cela l’organisation a essayé de faire de son mieux pour que cette course soit réussie en présence du ministre de l’équipement et du transport, Aziz Rabbah. A l’issue d’une journée bien remplie donc avec ses essais libres, qualificatifs et courses en fin de journée c’est Hicham Mennane qui s’est imposé en M1, suivi d’Amine Mennane et de Hakim Maaz.

En M2, Youssef El Marnissi a pris le dessus sur Ismael Sbai et Samir Ahemdi alors qu’en M3 c’est Michel Benibgui qui est monté sur la plus haute marche du podium suivi de Jawad Thamar et Omar El Mernissi. Mais difficile de dire quelle sera la prochaine course et en attendant la réaction de la Fédération qui n’a que trop tardé, public et pilotes commencent à bouder un sport sur lequel les yeux sont rivés une fois par an au Grand Prix de Marrakech, mais c’est loin d’être suffisant !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *