Championne du monde des rallyes : La M-Sport Ford Fiesta WRC disponible en Lego

Championne du monde des rallyes : La M-Sport Ford Fiesta WRC disponible en Lego

La gamme Lego Speed Champions s’enrichit. En effet, Ford vient d’annoncer que les designers de chez Lego sont parvenus à restituer le look de la M-Sport Ford Fiesta WRC championne du monde en titre, ainsi que la Ford Mustang Fastback 1968.

La M-Sport Ford Fiesta WRC se compose de 203 pièces, offrant un choix de jantes, deux capots interchangeables -incluant la version avec les phares de nuit-, des autocollants de course et une figurine de pilote avec son casque et sa tenue de course. Une fois les 203 pièces assemblées, la voiture mesure 13 centimètres de long et 6 de haut.

«C’est une façon amusante de célébrer les succès des voitures Ford en compétition. On espère que cela va inspirer les nouvelles générations pour devenir designers, ingénieurs ou même pilotes de rallye», a déclaré Mark Rushbrook, directeur de Ford Motorsport.

Rushbrook a ajouté que la M-Sport Ford Fiesta WRC mérite assurément sa place dans la gamme Lego Speed Champions. Et pour cause, l’an dernier, elle a participé à la double victoire en Championnat du monde, remportant les titres constructeurs et pilotes avec Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia. Cette année, l’équipage a remis ces deux titres en jeu au volant de la nouvelle M-Sport Ford Fiesta WRC, avec le deuxième équipage composé de Elfyn Evans et de son copilote Daniel Barritt. Équipée du moteur Ford EcoBoost 1,6l, la M-Sport Ford Fiesta WRC de compétition est basée sur la nouvelle Ford Fiesta.

Ford et Lego ont également annoncé la sortie de la Ford Mustang Fastback de 1968 dans la gamme Lego Speed Champions en 184 pièces, pour redonner vie à la sportive verte aux jantes dorées.

La nouvelle M-Sport Ford Fiesta WRC et la Mustang Fastback 1968 seront disponibles à la commande sur le site de Lego à partir de demain, 1er mars.

La gamme Lego Speed Champions comprend également la légendaire Ford GT40 et la nouvelle Ford GT de course, qui ont respectivement remporté les éditions 1966 et 2016 des 24 Heures du Mans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *