Chery : 32 nouveautés au Salon de Shanghai

Chery : 32 nouveautés au Salon de Shanghai

Si les quatre premières marques automobiles qui dominent le marché automobile de l’Empire du Milieu sont des joint-ventures (Shanghai-VW, Shanghai –GM, Faw-VW et Beijing-Hyundai), la cinquième est 100 % chinoise et elle s’appelle Chery. Ce dernier, avec plus de 319.000 véhicules produits en 2008, dont 135.000 exportés, est donc bien le premier constructeur local, avec une avidité d’internationalisation plus qu’affichée. Un processus déjà enclenché, puisque Chery vend ses automobiles dans quelque 70 pays et comptera bientôt un total de 15 usines de montages à travers le monde. Mais voilà, cette jeune entreprise (fondée en 1997) ne se contente plus de cela. Ses dirigeants et ses divisions (stratégie, design, recherche et développement…) ont des projets plein la tête. D’abord en terme de diversification de l’offre. Si bien qu’il faut désormais parler de «Big Chery», soit un groupe qui rassemble 4 marques, à savoir : Chery, Riich, Relay et Karry. Ces trois nouveaux labels ont d’ailleurs été présentés à l’occasion du Salon de Shanghai, durant une présentation grandiose. L’occasion pour le président du groupe Chery, Yin Tongyao, de prononcer un discours et de rappeler l’ascension fulgurante de sa firme. «Il a fallu dix ans à Chery pour devenir une vraie marque internationale alors qu’il en a fallu 50 à Toyota et une centaine pour Mercedes-Benz», peut-on lire dans un communiqué de Chery. «L’aboutissement de la stratégie de Chery vers quatre marques distinctes montre bien la maturité croissante du groupe et de ses produits», dit-on aux nombreux journalistes conviés par la marque à l’occasion du Salon.
Parce que le marché des véhicules utilitaires légers est non négligeable, le groupe a décidé de créer Karry. Premiers modèles à porter le logo Karry, les Youya et Youyou comptent bien rivaliser avec les meilleurs mini-vans du pays. Un créneau dans lequel devrait aussi opérer la gamme Rely, mais de façon autrement plus large. Outre un modèle de monospace (appelé «V8»), la gamme Rely annonce surtout des vans destinés au transport touristique, comme le montrent les modèle H3 et H5.
Quant au label Riich et comme son intonation le présage, il correspond à la division de luxe de Chery ! Plusieurs modèles animeront bientôt ce catalogue. Il s’agit de la citadine M1, de la compacte M5 et des berlines G5 et G6. Des véhicules dont le design très abouti et l’intérieur haut de gamme ont pris de court les nombreux visiteurs du stand multimarque de Chery. Et justement, c’est du côté de la marque principale du groupe que tous les regards se tournent désormais. Outre les modèles de la gamme actuelle (QQ, A1, A3 A5, V5 et Tiggo), plusieurs nouveautés et concept-cars ont été exhibés, dont la Fulwin 2, la A3 dans ses deux versions (4 et 5 portes) et surtout la SPV. Ce nom, peu signifiant (à moins que ce soit une contraction de Superlative), est celui d’une limousine spectaculaire, dotée d’un intérieur bourgeois (TV, minibar, fauteuils en cuir…) et d’un  toit vitré. Mieux encore, Chery n’avait pas un seul, mais trois stands lors du Salon. Sur le premier (soit l’un des plus grands à Shanghai avec ses 2.600 m2), on pouvait découvrir les nouveaux modèles des 4 marques. Le troisième, à l’extérieur, était dédié à ses véhicules utilitaires, tandis qu’un second montrait de quoi Chery est capable en matière de véhicules écologiques avec deux concepts. D’un côté, la Riich M1 EV est une jolie citadine propulsée 100% par l’électrique. Son moteur de 54 chevaux recourt à un pack de batteries au lithium qui se rechargent entre 4 et 6 h sur une prise de 220 volts ou à 80% en 30 minutes grâce à un chargeur rapide. Tout aussi sophistiqué, le Tiggo3 EV utilise également un moteur électrique, mais plus puissant puisqu’il développe 61 chevaux et même de courtes pointes à 120 ch. À elle seule, cette double salve en matière de véhicules électriques prouve que Chery a clairement pris une longueur d’avance sur les autres marques chinoises.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *