Citroën C3 HDi : Agréable et économe

Citroën C3 HDi : Agréable et économe

Dans le segment des citadines, il faut distinguer deux sous-catégories principales: les petites (asiatiques) affichées pour la plupart à moins de 100.000 DH et les grandes polyvalentes qui disposent d’un Diesel et frôlent ou dépassent le cap des 150.000 DH. C’est à cette famille qu’appartient la C3 qui s’est repositionnée sur le marché à l’occasion de son lancement en version restylée. Mais au fait, qu’a-t-elle de nouveau cette «nouvelle» C3? C’est à cette question qu’ALM a tenté de répondre, à travers un essai dynamique effectué en motorisation 1.4 HDi, soit la plus vendue de la gamme C3. 
Comme nous la présentions il y a quelques semaines, la C3 relookée n’a subi extérieurement que de subtiles évolutions. Plutôt que de vous laisser jouer au «jeu des sept erreurs», voici ce qui a vraiment changé. A l’avant, le bouclier a été remodelé, intégrant une prise d’air trapézoïdale, tandis que la calandre inédite accueille deux chevrons (le logo de la marque) plus imposant. Et tout en gardant les mêmes projecteurs, cette française a adopté un nouveau regard. Encore plus discrètes, les évolutions apportées à l’arrière se limitent à des blocs de feux, toujours coniques, mais intégrant une zone translucide au milieu. A côté de cela, apparaissent de nouveaux jeux de jantes et d’enjoliveurs de roues. Et ce sont ces derniers qui garnissent les pneus de 14 pouces, montés sur cette finition X Clim de la C3 HDi. Que de petits amendements qui font qu’au final, cette Citroën est devenue esthétiquement un cran plus élégante et plus valorisante.
Un constat qui prévaut encore plus lorsqu’on pénètre à son bord. Là, par contre, les évolutions sont bien perceptibles et l’on ne s’empêchera pas de reprendre l’adjectif «valorisante» pour qualifier la présentation de la planche de bord. Outre le nouveau combiné d’instrumentation à large afficheur digital, c’est la console centrale qui retient le plus notre attention. Sous l’afficheur digital qui reflète les informations de l’autoradio et de l’ordinateur de bord, on apprécie aussi l’intégration du lecteur CD et de la climatisation (manuelle) dans un bloc serti d’aluminium satiné. Un matériau qu’on retrouve également autour des aérateurs ronds et dans un aspect plus brillant sur les poignées de portes et le pommeau du levier de vitesse. Désormais plus chic, la C3 jouit aussi d’une meilleure qualité de finition. C’est ce que nous avons pu découvrir de plus près lors de notre essai. L’assemblage des différents éléments se veut bien plus sérieux qu’auparavant. En revanche et au chapitre des critiques, on notera la fermeté du siège qui plus est ne dispose curieusement pas d’un réglage en hauteur. Moins incommodante, l’absence d’un porte-gobelet à l’avant (à moins d’enlever et ranger ailleurs le cendrier nomade), ne devrait pas rebuter la clientèle. Surtout si celle-ci opte pour cette finition «X Clim» qui reçoit un équipement complet pour une voiture de ce gabarit. Outre ce qui a déjà été annoncé, on note la présence, entre autres, de deux airbags, trois repose-tête arrière, d’une alerte sonore de survitesse, ainsi que de rétroviseurs extérieurs à réglages électriques comme le sont les lève-vitres avant à impulsion. A cela s’ajoutent quelques petites attentions pratiques et sécuritaires, comme le verrouillage centralisé automatique en roulant, le déclenchement automatique des feux de détresse en cas de freinage d’urgence. Fort heureusement, nous n’avons pas eu à en arriver là…Pourtant, au volant, la tentation d’avoir le «pied lourd» est bien là, tellement ce 1.4 HDi est volontaire, bien qu’il ne développe que 70 chevaux. Grâce à sa technologie common-rail (rampe commune), ce bloc fait se passe des claquages typiques des moteurs Diesel. Exception faite d’une sonorité moins discrète lors du démarrage à froid. C’est aussi un Diesel qui se contente de 4,2 l/100 km en cycle mixte. Mais l’aspect consommation n’est pas son seul point fort. Ce moteur est vraiment agréable à conduire. La preuve: il est par exemple possible d’atteindre les 110 km/h en dépassant légèrement les 4.000 tr/min… mais en 3ème seulement ! Pas mal pour un petit Diesel ! Enfin, dépourvu d’ABS, le freinage s’est révélé sain et rassurant.

Le verdict :
Au Maroc, le segment des citadines est dense, pour ne pas dire surpeuplé. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Dans le lot, la C3 se situe presque en haut du pavé dans cette configuration 1.4 HDi X Clim, qui s’affiche à près de 160.000 DH. Un prix qu’il faut justifier par une nouvelle présentation (extérieure/intérieure) avec à la clé, un gain en qualité perçue et un niveau d’équipement revu à la hausse. Au-delà de cela, la petite sœur de la C4 s’est également montrée convaincante sur le plan routier, servie par un bon Diesel et révélant un comportement dynamique sain. Le tout, sans oublier sa sobriété en carburant, qui se traduira par une certaine économie à chaque passage à la pompe.

La technique :
4 cylindres en ligne. 1398 cm3. Turbo Diesel par injection directe common-rail. 70 ch de puissance, 150 Nm de couple. Boîte manuelle à cinq rapports. 4,2 l/100 km en consommation mixte. 163 km/h en vitesse de pointe. Jantes en acier et pneus de 14 pouces.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *