Citroën C3 : l’ambitieuse

Citroën C3 : l’ambitieuse

Souvenez-vous de Citroën en 2002… Dans un segment B (citadines) toujours aussi surpeuplé, mais strictement «stricte», la C3 débarquait avec une ligne joviale, rondouillarde et moderne. Un véritable parti pris de l’originalité stylistique pour l’époque. C’est donc grâce à elle d’abord (et bien avant l’arrivée des C4, C5 et C6) que Citroën est redevenue une marque «désirable». Un constructeur capable de jouer les premiers rôles, notamment en 2005, année où la C3 devient leader de son segment avec une pénétration de 13% en Europe. Bref, un réel succès. Si bien que la marque aux chevrons en aura vendu plus de 2 millions en moins de 10 ans ! Voilà pour expliquer tout le challenge qu’ont eu les designers et les ingénieurs de chez Citroën quant à renouveler un tel best-seller. Et le résultat est, on ne peut, convaincant dans la mesure où la C3, deuxième du nom, parvient remarquablement à faire oublier sa devancière tout en conservant sa douceur et son profil général. Bien évidemment et sans aucun doute, cette nouvelle mouture s’habille d’une robe bien différente. À l’avant, une calandre trapézoïdale, des projecteurs inédits et des lignes redessinées (découpe du capot, nervures du bouclier…). De profil, une ceinture de caisse redéfinie, des coques de rétroviseur remodelées. Puis une poupe toujours râblée, mais un tantinet moins bombée que celle de l’ancienne. Question dimensions, les concepteurs du véhicule aiment à préciser que malgré une augmentation de 8 cm en longueur totale (à 3,94 mètres), la C3 n’a pas enregistré d’embonpoint. Du coup et face à sa cousine et rivale de chez Peugeot, qu’est la 207, la C3 affiche plus de 300 kg de moins sur la balance. En fait, la nouvelle C3 est comme qui dirait une petite qui, bien qu’elle a été amaigrie, est devenue plus généreuse. Un constat qui se vérifie visuellement et dans les fait en termes d’habitabilité, mais aussi du côté du coffre. Et parce que ce dernier est devenu le plus volumineux de la catégorie, soit 300 litres, la C3 peut passer pour la première et unique voiture d’un foyer ! Mais tel n’est pas l’argument qui fera craquer la clientèle la plus exigeante (et la plus chic) de la nouvelle C3 qui, justement, dans sa version la plus chic se coiffe le front du fameux pare-brise dit «Zénith». Ce dernier offre plus de 80° de visibilité vers le haut au grand bonheur des occupants avant. Non seulement, la C3 est la première voiture de son segment à disposer d’un tel équipement, mais elle inaugure chez Citroën le pare-brise à «surteintage en dégradé progressif». C’est dire combien l’auto profite d’une construction soignée. Dans le même ordre d’idées, la présentation intérieure fait clairement un bond en avant avec par exemple, un volant à trois branches, une console centrale mieux agencée et quelques aspects bien dans l’air du temps à l’image de l’indicateur du changement des vitesses. Un équipement qui pousse à une utilisation plus économe en carburant et qui nous conduit à aborder l’offre mécanique. Celle-ci s’articule autour de 5 moteurs à savoir, les blocs essence 1.1 litre (61 ch), 1.4 l (75 ch) et 1.4 VTi (95 ch), puis les Diesel 14 HDi (70 ch) et 1.6 HDi (90 ch). À noter que chaque motorisation est strictement associée à un palier d’équipement. Jouant le ticket d’entrée, la finition «Essentielle» offre, entre autres, l’ABS, les deux airbags frontaux, les lève-vitres électriques avant, l’autoradio CD-MP3 et la banquette rabattable. La climatisation n’est disponible qu’à partir du second niveau (Chic), mais elle est à régulation automatique. Elle s’ajoute notamment à un kit Bluetooth, des airbags latéraux avant, des phares antibrouillard, l’accoudoir central avant et trois appuie-tête arrière. Proposée uniquement sur la version VTi, la dotation Sport a, elle, l’apanage du pare-brise Zénith et d’une sellerie en velours, le tout monté sur des jantes de 16 pouces. Enfin, les prix démarrent à 133.900 DH et plafonnent à 185.900 DH, soit dans la bonne moyenne du segment. De quoi ratisser large dans la clientèle et entre les différents budgets d’achat. «Nous avons une ambition extrêmement forte pour la nouvelle C3», a déclaré Loïc Morin, P-dg de Sopriam, lors d’une conférence de presse tenue la semaine dernière. On ne saurait le contredire lorsqu’on sait que l’objectif commercial assigné à la nouvelle C3 est de réaliser 75 ventes par mois, soit environ 900 en année pleine. Or, l’ancienne C3 avait tout juste frôlé les 400 ventes l’an dernier… La dragée est donc haute, très haute. Mais comme dit si bien M. Morin, «quand une voiture est bien dessinée, elle marche!» On lui aura laissé le mot de la fin.


Toutes les versions, tous les prix (TTC)

1.1 i Essentie    l133.900 DH
1.1 i Essentiel Clim    144.900 DH
1.4 i Chic    162.900 DH
1.4 VTi Sport    180.900 DH
1.4 HDi 70 Essentiel    157.900 DH
1.4 HDi 70 Essentiel Clim    168.900 DH
1.6 HDi 90 Chic    185.900 DH

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *