Citroën C4 : Moins compacte, plus techno

Citroën C4 : Moins compacte, plus techno

Au Maroc, l’importateur de Citroën a toujours été bien représenté dans le segment des berlines compactes. Après la ZX et la Xsara, l’ancienne génération C4 s’est vendue, à elle seule, à plus de 5.500 exemplaires. Et c’est sur ce succès que va  capitaliser sa remplaçante, disponible depuis la semaine dernière dans le réseau national de Citroën.  Comme le laisse comprendre son style extérieur, il ne s’agit pas d’un profond restylage, mais bien d’un tout nouveau modèle. En gros, tout a changé sauf le nom ! Un design à la fois épuré et plus agressif, à l’image de cette face avant au regard fronçant. Sans copier nulle autre berline, la nouvelle C4 suit les canons esthétiques actuels avec des flancs agrémentés de sculptures, dont une nervure se prolonge jusqu’aux feux arrière. Le reste n’est qu’un savant mélange de lignes tendues et d’effets de style. Le constructeur aux chevrons aime à préciser l’aspect qualitatif, en évoquant «la précision des jeux et affleurements» entre les différents panneaux de carrosserie. Un constat qui se vérifie encore plus à bord du véhicule, où l’impression de qualité est immédiate. D’apparence, on est plutôt proche des standards allemands. Ceux qui possédaient l’ancienne C4 remarqueront aussi la disparition du volant à moyeu fixe, ainsi que l’affichage digital sur un écran translucide. La nouvelle C4 fait table rase du passé et se dote d’un poste de conduite inédit. La planche de bord dénote d’une certaine originalité, tandis que l’éclairage de l’instrumentation et les sons de quelques fonctions peuvent être personnalisés par le conducteur. Quant à l’espace à bord, il progresse à tous les niveaux y compris sous le hayon, qui abrite un coffre de 408 litres, le plus grand du segment. Mais là où la C4 frappe très fort, c’est en matière d’équipements high-tech et autres sophistications de confort. Si la finition de base («Attraction») offre plus que l’essentiel et notamment, l’ABS, le double airbag, la climatisation manuelle, le régulateur de vitesse, la radio CD-MP3…, le second niveau («Dynamique») s’enrichit, entre autres, des airbags latéraux et rideaux, d’un kit Bluetooth, de la clim’ automatique bi-zone, d’un radar de recul, des jantes alu de 16’’ et de l’allumage auto des phares. Quant à la dotation la plus huppée, l’«Exclusive», elle met le paquet ! Surveillance d’angle mort, ESP, radar de stationnement avant avec mesure de place disponible, phares directionnels au xénon, capteur de crevaison, toit vitré panoramique… tout y est, même des sièges avant à réglages électriques et fonction massage ! Une première dans ce segment. Mécaniquement, trois moteurs ont été retenus par l’importateur. Il s’agit du 1.4 VTi essence de 95 ch et du 1.6 HDi dans ses deux configurations de puissance : 92 et 112 ch. Quant aux prix, ils s’avèrent très compétitifs, démarrant à un peu plus de 180.000 DH. Du coup, Loïc Morin, P-dg de Sopriam, parle d’un «succès annoncé» concernant la C4 pour laquelle il ambitionne une moyenne commerciale de 80 unités par mois, soit 960 ventes en année pleine. Un objectif réaliste, mais ô combien «challenging».

 
Toutes les versions, tous les prix (TTC)
1.4 VTi 95 Attraction…………………181.000 DH
1.6 HDi 92 Attraction…………….189.900 DH
1.6 HDi 92 Dynamique………….224.500 DH
1.6 HDi 112 BVM6 Exclusive…..279.000 DH

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *