Citroën C5 2.2 HDi 173 : familiale devenue routière

Citroën C5 2.2 HDi 173 : familiale devenue routière

La Citroën C5 poursuit l’élargissement de son offre mécanique en se dotant du tout nouveau 2.2 l HDi. Offrant une puissance de 173 ch, ce bloc Diesel est plus que moderne, puisqu’il bénéficie des derniers raffinements en la matière (rampe commune de troisième génération, filtre à particules, insonorisation poussée, isolation vibratoire par deux arbres d’équilibrage…). Mais surtout, ce quatre-cylindres que PSA (Peugeot-Citroën) a développé conjointement avec le groupe Ford, inaugure une technologie inédite à savoir, le double turbo séquentiel parallèle. Il s’agit d’une première mondiale sur un moteur Diesel, que l’on peut présenter -sans trop sombrer dans le jargon technique- comme un système composé de deux turbocompresseurs à géométrie fixe  et de taille identique. Son principe de fonctionnement est le suivant : à bas régime, soit en dessous de 2.700 tours/min, un seul turbo fonctionne offrant suffisamment de couple moteur pour tracter les 1.6 tonne de la C5 ; alors qu’à haut régime, (soit au-dessus des 2.700 tr/min), le premier turbo est épaulé par le second, qui entre en rotation permettant notamment une grande disponibilité du couple qui atteint 370 Nm.
Des avantages que le constructeur annonce sur papier, mais qui se vérifient pleinement sur la route. En effet, testée en région parisienne, la C5 a fait montre d’un réel agrément mécanique et dynamique aussi. Car avec sa remarquable suspension Hydractive, cette berline peut sans exagération être assimilée à un nuage roulant. Et ce ne sont pas ceux qui la possèdent déjà qui diront l’inverse.
Seul bémol, les habituels «bouchons», désormais inévitables sur le périphérique de la capitale française, ne nous ont pas laissé apprécier suffisamment tout le potentiel de ce puissant Diesel. Heureusement, sur quelques tronçons, il nous a été possible de passer la quatrième puis la cinquième, alors que la boîte de vitesse (manuelle) de cette version compte six rapports. Sur papier, la C5 2.2 HDi promet une vitesse maxi de 222 km/h et une consommation de 6,1 l/100 km en cycle mixte. Soit des performances plus qu’intéressantes.
Reste à savoir quand cette version pourra être proposée dans le catalogue de Citroën Maroc ? Ce qui reste sûr, c’est qu’avec un tel moteur, la C5 est bien partie pour rivaliser avec les meilleures routières du moment. En d’autres termes, c’est une nouvelle cible de clientèle qui s’ouvre à elle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *