Citroën DS3 Cabrio : Une déesse qui tombe le haut

Citroën DS3 Cabrio : Une déesse qui tombe le haut

Depuis son lancement il y a deux ans, les charmes de la DS3 n’ont laissé personne indifférent ce qui lui a permis de se vendre à près de 180.000 exemplaires. A quelques jours du Mondial de Paris, la firme sochalienne a dévoilé la DS3 Cabrio qui vient renforcer l’offre de la gamme DS et élargir ses horizons pour séduire un public plus vaste à la recherche de voitures dont la personnalisation n’a pas vraiment de limites. Conservant les dimensions de la berline, la version Cabrio a également hérité de sa forte personnalité avec notamment son pavillon flottant bi-ton,  son aileron de requin dynamisant la ceinture de caisse ainsi que ses écopes latérales qui soulignent les feux à LED pour une face avant bien expressive. Jouant toujours la carte du raffinement stylistique, la DS3 Cabrio a eu droit à de nouveaux feux arrière 3D à LED qui s’inspirent du dessin de ceux des concept cars Revolt et Survolt et qui disposent du logo DS chromé serti dans une trame DS noire embossée.  Autant dire qu’elle n’est pas près de passer inaperçue avec une telle signature lumineuse.  Justement, si la DS3 Cabrio a conservé sa ligne c’est grâce à son toit et sa lunette arrière qui sont escamotables à l’instar de la Fiat 500 C. Tout comme la berline personnalisable à souhait, sa version découvrable offre à ses clients le choix entre trois propositions de toile, à savoir noir, bleu Infini et monogramme DS. Manœuvrable jusqu’à 120 km/h, la toile, qui demande 16 secondes pour une fermeture totale, est commandée par un push dans la console de plafonnier.  Cette solution a également permis à la française de conserver 5 vraies places et de revendiquer le coffre le plus grand de sa catégorie avec ses 245 litres.
L’élégance de la DS3 Cabrio se prolonge jusque dans l’habitacle où l’ambiance raffinée regorge de détails qui ne manquent pas de faire leur effet à l’image de l’éclairage d’ambiance blanc à LED qu’accueille la console de plafonnier qui intègre la commande d’ouverture du toit. Souhaitant plonger ses passagers dans un habitacle haut de gamme, la DS3 Cabrio leur offre notamment une sellerie en cuir bleu Granit ou en maille Akinen disponible en Mistral, brun chic ou bleu Infini. La toile a également subi un traitement de garnissage spécial dans un but stylistique mais aussi pour améliorer l’acoustique de la voiture.
Sous le capot, aucun changement, et avec, à peine 25 kilos de plus que la berline, la DS3 Cabrio offrira le même agrément de conduite. Attendue pour le Salon de Paris, elle sera commercialisée en début d’année prochaine, d’ici là qui pourra résister à la déesse qui tombe le haut ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *