Citroën Maroc passe à l’offensive tarifaire

Citroën Maroc passe à l’offensive tarifaire

À tous ces acheteurs potentiels qui ont «raté» les belles promos du dernier Auto-Expo, Citroën Maroc semble vouloir dire «I love you». Le visuel de l’actuelle campagne publicitaire opère en tout cas dans ce sens, montrant la formule «I love» avec, soit la quasi-totalité de la gamme, soit chaque modèle individuel, soulignés des prix respectifs et accompagnés de la nouvelle garantie de 2 ans à kilométrage illimité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces prix sont fort intéressants. À commencer par la petite C1 qui devient accessible à partir de 108.000 DH (contre 115.000 DH auparavant), soit une baisse d’environ 7%. La C3 Picasso profite d’un rabais encore plus conséquent passant de 195.900 DH auparavant, à 174.900 DH actuellement. C’est pratiquement à ce prix que démarrait la C4 qui, elle, devient un cran plus abordable en s’affichant à 164.600 DH. À son tour, la gamme importée du Berlingo voit son ticket d’entrée ramené de 137.500 à 129.500 DH, ce qui ne devrait pas laisser indifférents bien des acheteurs. Tout aussi édifiante est la baisse réalisée sur la gamme C5, laquelle s’affiche à un prix d’accès de 242.000 DH. Bref et comme nous l’avons titré, Citroën Maroc passe à l’offensive et ce, tout juste un mois après la tenue du salon Auto-Expo. «Notre but à travers cette campagne est de prolonger l’engouement qu’a connu la marque durant la dernière édition de l’Auto-Expo et qui s’est soldée par un volume record de commandes», explique Mohamed Douami, le directeur commercial de Citroën Maroc. Quant à la «créa» de cette campagne (réalisée par l’agence Klem), son objectif ou le message qu’elle veut faire passer –selon les desideratas de Citroën Maroc– est bien clair : mettre en avant le bon compromis qu’offrent ces voitures et l’équilibre qu’elles présentent entre raison (les prix) et émotion (design). Un point sur lequel insiste M. Douami. «Les acheteurs les plus lucides peuvent clairement constater, qu’aujourd’hui, les automobiles de la marque aux chevrons ont, outre cet avantage tarifaire, plus d’une corde à leur arc», dit-il. L’actuelle cheville ouvrière de Citroën Maroc n’a pas tort dans la mesure où l’on voit que chacune des Citroën excelle dans son propre credo. La C1 plaît par sa bouille sympathique, ce qui lui vaut d’ailleurs d’être la plus vendue face à ses deux sœurs jumelles que sont la Peugeot 107 et la Toyota Aygo. Un look original et une modularité exemplaire font du C3 Picasso le plus moderne de tous les minispaces. La C4, elle, n’a plus besoin de vanter ses mérites, présentant toujours un rapport prix/prestations encore dur à égaler par ses rivales. Idem pour le Berlingo qui était, encore à fin avril dernier, le plus vendu des ludospaces importés. Puis il y a la C5 qui, forte d’une ligne statutaire et d’un intérieur sophistiqué, est l’une des rares berlines françaises à pouvoir marcher sur les plates-bandes des familiales allemandes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *