Citroën présente : Le «Stop and start»

Citroën présente : Le «Stop and start»

C’est en présence du ministre français de l’Ecologie, Serge Lepeltier, que le Pdg du groupe PSA (Peugeot-Citroën), Jean-Martin Folz, a présenté le 7 septembre la première application du système «Stop and start» sur un modèle Citroën, en l’occurrence une C3. Développé par Valéo et PSA ce système, qui couple les fonctions démarreur et alternateur, coupe le moteur à l’arrêt et le redémarre dès que le conducteur lève le pied du frein (en 400 millisecondes). En plus du gain relatif de poids et de place sous le capot, ce montage offre en toute évidence une économie du carburant lorsque le véhicule est à l’arrêt, moteur tournant, comme devant un feu rouge par exemple.
L’électronique se charge alors de la gestion du démarrage et de la coupure du moteur, et ce sans que le conducteur ne s’en rende compte, à condition que la commande en question soit enclenchée. Car, grâce au bouton «eco off» (situé au niveau de la planche de bord), le conducteur peut désactiver le «Stop and start». En outre, ce système s’arrête automatiquement si la température extérieure est inférieure à moins de 10 degrés (pour éviter le risque de ne pas redémarrer), ou supérieure à 32 °C (pour laisser la climatisation en marche). «C’est spectaculaire !», s’est émerveillé le ministre écolo, qui, dans son euphorie, a même qualifié cette C3 de «voiture du futur». Sans aller jusqu’à en dire autant, il faut reconnaître que les avantages d’une telle innovation ne manquent pas : une économie de 6 % d’essence sur cycle mixte, 10 % en ville, et jusqu’à 15 % dans les embouteillages. Le tout sans compter la réduction en émissions de CO2. S’il n’est pas une une première mondiale (les voitures hybrides Toyota Prius et Honda Insight l’intègrent déjà), ce système aura surtout le mérite d’être diffusé en grande série. En effet, 50.000 modèles de PSA doivent en être équipés d’ici 2006, à commencer par cette série spéciale de la C3, qui sera bientôt disponible sur le catalogue de la marque aux chevrons.
Ultérieurement, PSA envisage d’adapter ce système à d’autres citadines essence de sa gamme comme la Citroën C2 et la Peugeot 1007, pourvu que la clientèle française le plébiscitent. Le constructeur projette aussi de commercialiser cette même gamme en Grande-Bretagne, en Espagne, en Italie voire aussi en Allemagne, au demeurant des pays où le lobby des «Verts» est assez présent. Ce qui est encore loin d’être le cas au Maroc…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *