Comparatif pick-up : Suivez le guide !

Comparatif pick-up : Suivez le guide !

Dans le monde, le segment des pick-up pèse quelque 4 millions de ventes annuelles où le marché américain (nord et sud) se taille la part du lion. Très prisés par les professionnels, ils suscitent de plus en plus d’engouement auprès de particuliers friands d’aventures, de voitures incassables ou simplement de certains sports comme la moto-cross, le quad ou le windsurf. Au Maroc, comme partout ailleurs, la catégorie des pick-up reste largement dominée par les modèles japonais et dans une moindre mesure par certains modèles américains et plus récemment européens.

1) Volkswagen Amarok : «Ze» dur à cuire !
 

Le Volkswagen Amarok a décidément des allures de celui qui en a vu d’autres ! Et ce n’est pas qu’une question de plastique ! Ce 4×4 à benne pourrait facilement devenir un best-seller incontournable dans les années à venir grâce à son look avantageux, mais aussi à ses performances qui en font un premier de la classe dans sa catégorie. Le baroudeur à benne possède un authentique châssis échelle reposant sur des ressorts à lames et sur un pont arrière rigide. Pourvu de ses suspensions renforcées Heavy Duty à 5 lames, il est capable de transporter jusqu’à 1,1 tonne, qu’il véhiculera allégrement grâce à sa motorisation 2.0 l TDI existant en finition Basic ou BI-TDI en finition Trendline ou Highline. Son généreux plateau offre une surface de 2,52 m2. Comptez à partir de 235.000 DH pour la version 4×2 (Basic), ou à partir de 265.000 DH pour la version 4×4.

2) Nissan Navara : Solide comme un roc

Depuis 2005, année de sa sortie, le Nissan Navara s’était taillé une solide réputation de robustesse et de grande polyvalence. Avec ses 5,29 m sous la toise et ses 2 tonnes à vide sur la balance, le pick-up a été initialement conçu pour le public US. Ses gabarits, certes peu courants dans nos villes, sont très appréciés dans les milieux professionnels et ruraux. Trois versions du tank figurent au catalogue et proposent des équipement différents : Visia, Acenta et Tekna. La benne du Navara possède une longueur utile de 1,51 m. La charge utile atteint, quant à elle, les 900 kg. Le Navara reste sur une offre 4×4 pure et dure avec un système 4×4 enclenchable automatiquement (2wd, 4wd, 4lo) et un blocage de différentiel arrière. Il repose sur un solide châssis séparé avec, à l’avant, des suspensions à double triangulation et, à l’arrière, des ressorts à lames. Sous le capot, c’est un moteur d’origine Renault/Nissan qui meut le gros mastoc : il s’agit du 2.5 dCi qui ne totalise pas moins de 190 ch. Les prix débutent à 307.000 dirhams pour acquérir ce gros bébé.
 

3) Mahindra Scorpio : Mahousse hard worker !
 

Le pick-up Scorpio de Mahindra ne passe jamais inaperçu en raison de son volume impressionnant et de sa carrure de mastodonte. Le véhicule arbore des lignes musclées, accentuées par sa calandre à lamelles verticales. Il se dote d’essieu à roues indépendantes avec des amortisseurs télescopiques hydrauliques et barres de torsion. Sous le capot, le constructeur indien propose une mécanique diesel turbo compressée avec un système d’injection directe d’origine Bosch. D’une cylindrée de 2498cc, il développe une puissance de 100ch 3500Trs/min pour un couple de 245Nm pour 1800Trs/min. Cette motorisation est couplée à une boîte de vitesses manuelle de cinq rapports. Entre la boîte et les roues, la transmission s’appuie sur un arbre tubulaire monté sur cardans. Il adopte une boîte de transfert à commande et gestion électronique de type Borg Warner.
 

4) Mitsubishi L200 : Fort comme un « Mitsu » !

Dans nos contrées, dès que l’on parle pick-up, on pense très vite à Mitsubishi, bien que l’on ne connaisse peut-être pas trop le L200. Introduit sur le marché au début des années 90, il continue d’étonner professionnels et observateurs par sa fiabilité et sa robustesse hors pair. Aujourd’hui, le mastodonte a subi un ultime relifting et sous ces nouvelles allures plus «civilisées», il pourrait très vite devenir, pour de nombreux particuliers, un incontournable 4×4 de loisir. La face avant, plus racée, reste fortement inspirée du Pajero. Le traitement de la partie arrière confère des atours bien dans l’air du temps. Autre point fort du nouveau L200, son espace habitable. Trois places à l’avant en carrosserie simple cabine et cinq places pour la version double cabine. Le châssis échelle a été totalement redessiné. Il repose sur des roues avant indépendantes et un essieu arrière rigide. Un schéma technique traditionnel et propre aux vrais tout-terrain, ceux qui sont principalement destinés à faire du franchissement, pourvu que notre mastodonte soit doté d’une transmission intégrale. Deux motorisations animent la gamme L200. il s’agit du 2.5 litres Diesel (atmosphérique) de 77 chevaux qui est déjà connu de la clientèle marocaine, ainsi que le nouveau 2.5 litres DI-D (turbo-Diesel common rail) de 136 ch. La version d’entrée de gamme (simple cabine 4×2) démarre à 160.000 DH. La version 4×4 double cabine débute à 235.000 DH.
 

5) Toyota Hilux :   L'indestructible !

Qu’il soit en mono ou double cabine, en 4×2 ou en 4×4, le Toyota Hilux a roulé dans les ténèbres des mines les plus insondables, dans les brousses les plus hostiles, dans les jungles les plus impénétrables et les déserts les moins accueillants. Au Maroc, c’est une véritable histoire d’amour qui existe entre les transporteurs et le Toyota Hilux. Il dispose d’un châssis en échelle et d’une carrosserie rigide doublée de panneaux d’acier anticorrosion et d’un traitement antirouille longue durée. La suspension avant est à double triangulation, tandis que les ressorts arrière sont à lames traditionnelles. Le colosse est doté d’un blocage de différentiel automatique. Sous le capot, le Hilux est équipé du turbo Diesel D4D 2.5 litres disponible en 2 versions : 102 ch et 260 Nm (en simple cabine), ou en 144 ch et 343 Nm (double cabine). Le véhicule est équipé de la technologie «Optimal Drive» et bénéficie d’un niveau de consommation moyenne de 7,3 l/100 km. Son prix de départ est de 224.000 DH pour la version simple cabine et 4×2.
 

6) Ford Ranger : Virilement vôtre !
 

Si jusqu’ici au Maroc on connaissait plutôt les rois japonais en la matière, Ford nous propose déjà depuis de nombreuses années un pick-up à la cohérence bien américaine, mais créé pour les marchés européen, asiatique et africain. Baptisé Ranger, il s’agit d’un «4×4 à plateau» particulièrement compact qui revendique ses gènes d’utilitaire aguerri. Au sein de la gamme Ford américaine, le Ranger est le petit pick-up. Mais à nos yeux, il s’agit plutôt d’un gros bébé de 5,36 m et de 2.050 kg à vide ! Le Ranger est un vrai dur qui en a vu d’autres et qui ne s’en laisse pas conter ! Il propose donc un châssis rigidifié, une suspension arrière à ressorts à lame et une transmission intégrale. Son gabarit est hors norme (1,85 m de large !). Il possède cette face avant charismatique couplée à nombre d’attributs esthétiques comme des jantes alliage de 18 pouces, un arceau bien intégré ou des bandes adhésives latérales. Le Ranger est proposé en deux variantes : XLT Sport et Limited. Sous le capot et pour les deux finitions, on retrouve un 2.2 TDCi, décliné en version 150 ch. Le prix de cet imposant bébé ? Eh bien il démarre à 299.000 dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *