Conseils: Augmentez la durée de vie de votre moteur

Conseils: Augmentez la durée de vie de votre moteur

Car même si l’usinage de la plupart des pièces mécaniques est aujourd’hui d’une grande précision, de même que la qualité des métaux a fait d’énormes progrès, un moteur demeure un assemblage de morceaux métalliques qui vont travailler les uns contre les autres et dont les inévitables imperfections et une conduite peu précautionneuse vont finir par altérer le fonctionnement et réduire la durée de vie.

1) Premier conseil : Allez y mollo à froid !

Lorsque vous démarrez votre moteur à froid, ne poussez jamais trop les rapports. Sur les premiers kilomètres où vous conduisez, et surtout par température basse, laissez toujours votre moteur tourner à faible régime. Avant de commencer à avoir le pied lourd sur l’accélérateur, il est très important d’attendre que le moteur soit monté en température et qu’il ait atteint 90 degrés. Ce qui se passe pendant la chauffe du moteur, c’est que l’huile devient plus fluide et donc lubrifie mieux la mécanique. De plus, une chauffe progressive permet à la culasse et aux durites de ne pas subir de choc thermique trop violent. Elle permet également aux circuits de lubrification de se mettre graduellement en pression à la bonne température.

2) Décrassez de temps en temps votre moteur en poussant sur l’accélérateur

Une fois monté en température, il n’y a aucun mal à pousser de temps en temps votre moteur dans les tours et d’avoir le pied lourd sur l’accélérateur (attention pas en vitesse, mais en régime !). Cela permet de réduire son encrassement, notamment pour les moteurs diesel. Si votre véhicule est équipé d’un filtre à particules, il vous faudra nécessairement parcourir de temps en temps des trajets plus longs, à vitesse plus élevée, comme par exemple sur autoroute, afin que les régénérations se fassent de façon correcte. Un filtre à particules «colmaté» peut engendrer une baisse de régime sur votre moteur, mais aussi une hausse de sa consommation et l’apparition d’un voyant signalant une anomalie moteur sur votre tableau de bord. C’est une pièce qui coûte cher et la retirer de votre véhicule peut annuler sa garantie constructeur.

3) Pensez à la vidange et aux changements de filtres

Ne cherchez pas les économies de bout de ficelle, du genre utiliser trop longtemps une huile moteur usée, ou encore économiser quelques dirhams en achetant une huile de mauvaise qualité. Privilégiez de l’huile synthétique, car une bonne qualité de lubrifiant permet un meilleur fonctionnement du moteur mais aussi une durée de vie étendue. Si l’huile est destinée à être utilisée par exemple pendant 10.000 km, n’attendez pas de parcourir entièrement cette distance avant de songer à la remplacer ! Vidangez plutôt après avoir parcouru 8.000 km, surtout si votre moteur est un diesel récent et assez pointu (injection haute pression). Ne laissez pas vos filtres à gazole, à air et à huile se gorger de crasse. Les changer régulièrement permet à votre moteur de ne pas absorber des substances parasites telles que les particules ou la limaille de fer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *