Conseils automobiles: Chouchoutez votre carrosserie !

Conseils automobiles: Chouchoutez votre carrosserie !

Il est possible de rendre à votre voiture ses belles couleurs, même lorsqu’elle ne dort pas dans un garage ou que vous habitez dans une grande ville comme Casablanca ou Rabat. Dans ces villes, la pollution ternit les carrosseries les plus neuves et les chocs et les éraflures sont presque devenus un lot quotidien. Voici donc comment s’en sortir.

1) Evitez les lavages aux rouleaux  

Les rouleaux sont connus pour être une solution de lavage plutôt rapide. Mais ils peuvent laisser des traces et des «micro-rayures». Le sable et la poussière déposés sur la carrosserie, deviennent également très abrasifs pour les vernis lors du passage des rouleaux. Dans ce cas et si vous n’avez pas le temps pour laver au seau et à l’éponge votre voiture, privilégiez les lavages à haute pression. Ils permettent de bien nettoyer les tunnels de roues et les bas de caisse. Par ailleurs, le jet ne raye pas du tout la peinture.
 

2) Lavez votre voiture au seau et à l’éponge

La panoplie du bon «laveur» comprend l’attirail suivant : un seau, une collection d’éponges, des pinceaux et des vieilles brosses à dents, une brosse à ongles, l’inévitable peau de chamois et quelques vieux journaux pour nettoyer les vitres. Utilisez du shampooing pour cheveux ou tout produit spécial pour carrosserie automobile. Avant de vous lancer dans le lavage à grande eau de votre carrosserie, appliquez-vous à nettoyer d’abord les endroits les plus sales. Utilisez la brosse à dents et du white spirit pour nettoyer les jantes. Les pinceaux servent à bien frotter dans les recoins. Après avoir rincé complètement le véhicule, essuyez le à l’aide de la peau de chamois afin d’effacer toute trace de calcaire. Pour éviter d’obtenir une carrosserie terne et pleine de traces, évitez de laisser sécher votre auto au soleil. Pour les insectes : de l’eau bien chaude additionnée d’un produit détergent viendra à bout de tous les coléoptères écrasés.
 

3) Retirez les rayures superficielles  

Pour les rayures, utilisez du coton en appliquant sans appuyer une crème légèrement abrasive. On en trouve partout chez les vendeurs de pièces autos et au rayon auto des hypermarchés. Pour les éraflures et les éclats de peinture, il existe, (chez le concessionnaire de votre marque et même parfois en supermarché), des «stylos retouches» avec peinture d’origine.

Il suffit de l’appliquer sur l’endroit abîmé. Même si le résultat n’est pas à la hauteur de vos espérances, sachez que cela vaut mieux que de laisser «une plaie ouverte «susceptible de rouiller la carrosserie avec le temps. Autre solution possible, la bombe aérosol.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *