Continental Tires : Une plate-forme pour l Afrique du Nord

Continental Tires : Une plate-forme pour l Afrique du Nord

Continental Tires vient de lancer au Maroc une société de service qui sert, certes, à renforcer son emprise sur le marché local, mais également à renouveler son engagement vers l’Afrique du Nord à long terme. Bien que la société soit présente au Maroc depuis plusieurs années maintenant, ce nouveau bureau représente, comme l’a déclaré le vice-président exécutif vente et marketing de l’entreprise Continental pour pièces de rechange en Europe et en Afrique, Dr. Hartmut Wöhler, une escalade des activités au Maroc et dans la région également. Le choix d’un nouveau bureau régional s’est donc porté sur le Maroc grâce à la croissance de son PIB ainsi que son taux d’inflation plus faible que chez ses voisins, toujours selon Dr. Hartmut Wöhler. Autre point qui a motivé cette décision, la capacité d’offrir le même niveau de services que dans les marchés internationaux développés à l’instar de l’Europe.
Le directeur régional continental Afrique du Nord, Sebastian Vanderperre, a, quant à lui, détaillé les plans d’évolution de la société dans la région. En effet, Continental est conscient de ses liens avec le marché marocain mais veut se concentrer dans l’avenir sur la pénétration du marché. Il a d’ailleurs déclaré à ce sujet: «Notre objectif principal est d’adopter une approche multimarques pour retenir et satisfaire toutes nos parties prenantes. La phase suivante de notre programme d’expansion régionale débutera en 2016. Ces étapes nous aideront à nous rapprocher de nos clients en suivant de près leurs besoins et répondant, d’une manière plus rapide et plus précise, aux exigences du marché». Pour répondre aux besoins de ses clients, Continental peut notamment compter sur plus de 15 marques de pneus et de produits automobiles.
Le choix s’est porté sur le Maroc, également pour sa position stratégique puisqu’il est situé à 3 jours d’un marché dont le potentiel est estimé à près de 4,2 millions de véhicules, d’autant plus l’accès à un trafic dynamique est facilité par le terminal de transport de voitures du port Tanger Med. Tout cela prouve que la stratégie entreprise par le gouvernement pour la stimulation de l’industrie automobile a porté ses fruits et dont les principaux axes restent les exonérations fiscales et les aides aux nouveaux entrants.
A noter que le marché marocain de pneus connaît une croissance annuelle d’environ 2,4% avec une domination d’acteurs internationaux, notamment Continental, avec près de 50% de parts de marché.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *