Dacia détrône Renault

Dacia détrône Renault

Après une année 2005 record en termes de ventes, le marché automobile marocain est reparti de plus belle durant le mois de janvier dernier. Selon les statistiques communiqués par l’Aivam (Association des importateurs de véhicules automobiles montés), les immatriculations neuves comptabilisées dans le segment des véhicules particuliers (voitures de tourisme et 4×4) ont atteint 2.965 unités importées (VP-CBU) et 1.988 autres montées localement (VP-CKD). Ces volumes correspondent respectivement à une évolution de 7,54% et 120,64% par rapport à janvier 2005, soit au total une croissance de 35,40% puisque leur cumul atteint 4.935 véhicules vendus. Cela sans inclure les ventes de véhicules utilitaires légers (importés et montés), qui ont atteint 729 exemplaires.
Comme le montrent ces chiffres, la plus forte progression se situe surtout du côté des VP CKD. En fait, cette forte hausse est à mettre à l’actif de la Dacia Logan, dont la version Diesel (1.5 dCi) a été lancée sur le marché national le 9 janvier dernier. Et en trois semaines seulement, cette version a pu doper la berline économique qu’elle anime, puisqu’il s’est vendu 933 Logan, dont moins de 20% en motorisation essence. C’est là une conséquence somme toute assez logique par rapport à la nomenclature du marché automobile marocain, qui reste fortement diésélisé (plus des deux tiers). Mais telle n’est pas la principale déduction. Car, avec un tel volume (933), la Logan détient, à elle seule, près de 19% du marché automobile marocain (toujours hors véhicules utilitaires). Mieux encore, la Logan permet désormais à Dacia de devenir le label automobile le plus diffusé au Maroc au détriment de Renault qui avait jusqu’ici ce statut. Renault Maroc dont le modèle le plus vendu est toujours le Kangoo CKD (526 exemplaires), tandis que ses ventes CBU se sont établies à 316 VP. La filiale du losange occupe de ce fait la troisième place de ce classement (VP-CBU) derrière Peugeot (361) et surtout Toyota du Maroc qui a battu son propre record en atteignant 642 VP vendus. Une performance que l’importateur de la marque nippone doit toujours au succès indéfectible de sa compacte tri-corps, la Corolla (279 unités vendues). Juste derrière le logo VW pointe son nez, l’importateur marocain de cette marque allemande ayant comptabilisé 296 ventes en janvier dernier. Dans ce volume, la Polo demeure le best-seller de la gamme, puisque, à elle seule, elle a trouvé quelque 86 nouveaux propriétaires le mois dernier. Viennent ensuite les coréens Kia et Hyundai qui ont respectivement livré 207 et 203 VP, soit un peu plus que Citroën Maroc qui a écoulé 193 VP CBU (dont 73 C4), en plus des 143 Berlingo montés à la Somaca. Univers Motors, l’importateur de Honda, occupe la 8ème place de ce hit-parade avec 117 véhicules vendus, suivi par celui de Ford (Scama) qui a livré 111 VP. La marque à l’ovale bleue, en croissance de 21,98% (par rapport à janvier 2005), profite pleinement du lancement de la nouvelle Focus, qui a séduit 64 nouveaux clients. Enfin, clôturant ce top 10, Fiat auto maintient ses ventes en restant au-dessus des cent unités mensuelles, 108 plus précisément. L’arrivée d’une nouveauté comme la Grande Punto devrait sensiblement (et positivement) changer cette donne. Sauf que son lancement sera probablement repoussé jusqu’à l’Auto-Expo 2006, prévu en mai prochain. A n’en pas douter, le Salon automobile casablancais (et national) réserve bien des surprises, tant en nouveautés qu’en regain des ventes auprès de la plupart des importateurs automobiles marocains. Mais ce sera aussi une sacrée vitrine pour les constructeurs du haut de gamme, dont les ventes du mois de janvier n’ont pas été vraiment fracassantes. Exception faite pour la marque Audi (lire encadré) qui, elle, s’est postée leader du segment premium durant ce mois de janvier 2006.

 Audi, leader du marché haut de gamme avec l’A6

Jolie percée commerciale que celle faite par Audi durant le mois de janvier dernier. La C.A.C (Centrale automobile chérifienne) qui importe exclusivement et, entre autres, la marque aux anneaux a vendu 38 véhicules, soit la meilleure performance commerciale parmi les labels haut de gamme au Maroc. Et surprise : dans ce volume, ce n’est ni la A3 ni la A4 qui a constitué le gros des ventes, mais plutôt l’A6. A elle seule, la routière d’Audi a pris à son actif 18 nouvelles immatriculations, dont plus de la moitié destinée à un marché de l’Etat. Après Mercedes et BMW, Audi est donc bien parti pour pénétrer progressivement les hautes sphères du secteur public. En seconde position, Smeia a livré 30 BMW (principalement des Séries 3 et 5), tandis qu’Auto Nejma, leader du marché premium sur l’année 2005,  a comptabilisé 17 Mercedes vendues. A noter que la montée en force d’Audi sera soutenue en 2006 avec le lancement en juillet prochain du Q7, son premier 4×4 haut sur pattes. En attendant, sa présentation en avant-première se fera durant le Salon Auto-Expo en mai prochain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *