PROMO ALM
PROMO ALM

Dacia Logan dCi : Plus qu’acceptable

Dacia Logan dCi : Plus qu’acceptable

On la voit partout dans le Royaume et elle se taille plus de 15% des parts du marché automobile marocain. «Elle», c’est la Dacia Logan qui a subi récemment quelques évolutions, histoire de lui permettre de poursuivre sa carrière avec toujours autant de succès.
Du coup, beaucoup de futurs acheteurs se demandent probablement «qu’est-ce qu’elle a de nouveau cette Logan ?». Le meilleur moyen de répondre à cette question était donc de passer la voiture mondiale de Renault au banc d’essai, dans sa motorisation la plus demandée, la 1.5 dCi. Première impression : la carrosserie n’a pas subi de gros changements.
A l’avant, la grille du pare-choc devient intégralement peinte. A l’arrière, outre les feux qui adoptent des clignotants à effet cristal, le coffre reçoit un becquet intégré et un bouton poussoir. Autre nouveauté, quelques teintes inédites à l’image de ce bleu métallisé (bleu minéral) de notre modèle d’essai et qui s’ajoute à celles déjà existantes. Bref, il y en a presque de toutes les couleurs et donc pour tous les goûts. Et justement en parlant de goût et en observant la Logan sous divers angles, le constat est là et il est positif : cette voiture n’est finalement pas si mal question design.
Autre constatation, cette voiture est grande. Elle s’étend sur 4,24 mètres en longueur, dont 2,63 m vont à l’empattement et dispose d’un coffre de 510 litres. Voilà des valeurs qui font de la Logan une berline polyvalente et pratique pour une famille. L’intérieur est, en effet, assez habitable pour transporter confortablement cinq adultes. Là encore, on s’aperçoit que les évolutions apportées sont minimes : une nouvelle sellerie, un pommeau de levier de vitesse remodelé et un autoradio CD inédit. C’est tout et pourtant, la Logan a de quoi plaire. En effet, dans sa finition la plus chic, la «Lauréate», on a droit à suffisamment d’équipements dont : le double airbag, la direction assistée, la climatisation, le lecteur CD, le réglage électrique des quatre vitres et des rétroviseurs, le verrouillage centralisé à distance, les phares antibrouillard, etc. Cela en plus d’un gadget assez pratique : l’ordinateur de bord.
Ce dernier apporte au conducteur une série d’informations intéressantes : vitesse et consommation moyennes, distance du dernier trajet, autonomie en carburant… A cela s’ajoutent l’indicateur lumineux des portes non ou mal fermées et une alerte sonore si le conducteur a oublié ses phares allumés après avoir retiré sa clé de contact. Qui a dit que la Logan n’était pas moderne ? Certes, le dessin et la présentation de la planche de bord ne sont pas ce qui se fait de mieux en la matière… mais au moins, c’est du solide.
Saviez-vous que la conception de cette planche de bord en un seul bloc est un plus en terme de longévité ? En clair : il n’y aura pas de bruits de grincement à bord, même au-delà de 100.000 km parcourus ! Là encore, c’est le même constat qui revient : elle est pas mal la Logan. Mécaniquement aussi. D’abord parce qu’elle s’anime du 1.5 dCi, soit un Diesel de dernière génération, emprunté des Renault et Nissan actuelles (Clio, Mégane, Micra). Un moteur peu sonore, pas du tout vibrant et surtout sobre avec une consommation de 5,5 l/100 km en cycle mixte. Il y a ensuite le comportement dynamique de la Logan : bon dans l’ensemble et exempt de tout aspect négatif, du moins pour une voiture de ce segment.
Bref, la Logan n’a finalement de «cheap» que son tarif. Comptez 110.700 DH pour repartir au volant de cette version full-option et quelques milliers de dirhams si vous optez pour la «Logan Box». Il s’agit d’une boîte contenant des pièces de rechange (filtres pour vidange, ampoules, liquides de frein…) nécessaires à chaque visite d’entretien et ce jusqu’à 104.000 km. Un cap kilométrique que la Logan devrait dépasser sans souci. Elle a été développée pour cela.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *