Dacia Logan : Déjà 1 million de clients

Dacia Logan : Déjà 1 million de clients

Qui l’eut cru ? La Logan a séduit un million d’acheteurs dans le monde ! Voiture «low-cost» par excellence, celle dont on arrache actuellement les deux logos au Maroc connaît donc un succès planétaire. Petite précision, ledit million qui vient d’être atteint la semaine dernière, ne correspond pas seulement à la berline Logan, mais englobe aussi toutes ses déclinaisons de carrosserie à savoir, le break MCV, la fourgonnette Van et la Logan Pick-up.
Bien évidemment, c’est la Logan berline qui constitue le gros des ventes et qui, où qu’elle soit vendue, dispose d’un rapport prix/prestations unique et constitue une très intéressante offre de mobilité. C’est d’ailleurs cette philosophie axée sur l’acquisition d’un véhicule neuf, robuste et très habitable, à un prix inégalé sur le marché, qui a fait tout le succès de la berline Dacia. Une berline qui, rappelons-le, est produite dans sept usines et commercialisée dans 59 pays. Il faut dire aussi, que le site de Pitesti, l’usine-mère de Dacia qui produit le plus de Logan, est devenu un pôle majeur du système industriel du groupe Renault après que ce dernier y a injecté 1 milliard d’euros depuis le rachat de la marque en 1999. Une usine employant plus de 10.000 personnes et disposant d’un outillage moderne, si bien qu’elle a été certifiée ISO 14 001 en septembre 2005.
De 28 véhicules/heure en 2004, l’usine de Pitesti est passée à 42 véhicules/heure en 2006 (et ce pour la production de Logan MCV et Logan Van), puis à 60 véhicules/heure en 2008 avec l’arrivée de la Sandero sur ses lignes de montage. Disposant aujourd’hui d’une capacité de production de 350.000 véhicules par an, cette usine a fabriqué, à elle seule, 655.700 véhicules de la plate-forme Logan entre 2004 et avril 2008.
Des chiffres bien supérieurs – et c’est logique– à ceux de la Somaca. Pourtant l’usine marocaine de Renault, qui produit aussi et en plus du Kangoo les deux ludospaces de PSA (Peugeot Partner et Citroën Berlingo), est parvenue à produire en 2007 un volume de 18.856 Logan, dont 12.639 ont été vendues localement.
Chez Renault, la Logan est aussi une belle façon de s’internationaliser encore plus. «La Roumanie, berceau industriel de Logan, est au cœur de l’ambition internationale du groupe Renault», indique un communiqué de la firme au losange, diffusé pour la circonstance. «Après la production, la conception se rapproche des clients, avec l’ouverture d’un centre régional d’ingénierie et un centre de design», poursuit le même document.
D’un point de vue purement analytique, on reconnaîtra à Renault et à ses responsables –Louis Schweitzer en tête– le flair précurseur sur l’évolution des marchés automobiles dans le monde. Car en lançant en 2004 le programme Logan (projet X90), Renault et Dacia étaient les premiers à avoir pensé et développé un véhicule pour la clientèle des marchés en forte croissance. Ces marchés parmi lesquels on peut citer l’Inde, l’Iran ou le Maroc ont littéralement plébiscité la Logan, constituant ainsi 35% des ventes hors européennes du Groupe français à fin 2007 ! Bref, la Logan s’est avérée un outil formidable pour Renault, lui permettant la conquête de nouveaux marchés. Cela, à une époque (de 2004 à 2006) où des géants comme General Motors et Ford subissaient de graves crises à cause du ralentissement des ventes sur leurs marchés traditionnels.
Reste enfin à signaler que ce cap industriel intervient à quelques semaines du lancement de la Sandero, compacte 5 portes de Dacia. Une nouvelle étape dans ce qui restera considéré dans les annales comme la première aventure «low-cost» dans l’histoire de l’automobile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *