Dacia Logan MCV : Grand volume à prix discount

Dacia Logan MCV : Grand volume à prix discount

Dacia est incontestablement une marque qui a réussi sa renaissance, aidée en cela par son nouveau propriétaire Renault. Un renouveau qui a eu pour nom Logan et pour mot d’ordre «low-cost». Un anglicisme qu’il faut traduire par «bas prix» (de revient) et que la voiture mondiale de Renault a largement vulgarisé jusqu’à faire des émules chez la concurrence. Mais cette stratégie low-cost ne pouvait se cantonner à un seul modèle, en l’occurrence la berline. Cela d’autant plus que le marché du break est l’un des plus en vue en Europe. C’est dans cette logique que s’inscrit le break MCV qui a pour but, non seulement d’élargir l’offre Dacia, mais aussi de poursuivre le processus de conquête entamé par la Logan. Une double mission qui prévaut à l’internationale comme dans le Royaume, où Renault Maroc vient tout juste de lancer le MCV (Multi Convivial Vehicle).
Ce dernier ne se présente pas comme un break à vocation utilitaire, mais plutôt comme un «breakospace». Un terme bâtard par lequel il faut –facilement– comprendre un truchement entre un break et un monospace. Certes, de l’extérieur, on a plutôt affaire à un break, dont on soulignera au passage qu’il reprend à l’identique la face avant de la Logan berline. En revanche, la partie arrière est inédite avec son hayon à deux portes battantes. Quant au profil, il affiche une ligne de toit basse et droite, une troisième vitre de custode, des baguettes de protection plus larges et sur la finition la plus chic (Lauréate) des barres de toit. 
Un break de l’extérieur comme on le disait, mais une architecture intérieure de monospace. Cette Dacia brille même par son habitabilité et sa modularité. Grâce à la présence d’une troisième rangée de sièges, sept personnes peuvent confortablement s’installer à son bord. Le passage d’une configuration à l’autre (5, 6 ou 7 places), se fait en un tour de main, en utilisant justement des poignées ergonomiques. Bien évidemment, la troisième rangée est totalement amovible et ses sièges, profitant d’un poids limité (16,7 kg), ne décourageront pas le propriétaire du MCV de les ranger dans son garage ou en lieu sûr. Du coup, le coffre peut afficher une contenance record de 700 litres en configuration cinq places et jusqu’à 2.300 litres si l’on replie la deuxième rangée en portefeuille. A ce volume, s’ajoute celui d’environ 58 litres qu’occupent les différents espaces de rangement dans l’habitacle. Du reste, la présentation intérieure reprend ce qui a fait le succès de la berline et sa bonne tenue dans le temps. On retrouve donc une planche de bord monobloc et des panneaux de portes constitués d’une seule pièce. Idem pour le volet mécanique assuré par un seul moteur, en l’occurrence le Diesel 1.5 dCi de 70 ch. Un bloc qui a, non seulement déjà fait ses preuves de fiabilité, mais qui séduit aussi et surtout par sa faible consommation. Comptez 5,3 l/100 km en moyenne et une autonomie avoisinant les 1.000 km avec un seul plein (réservoir de 50 litres).  Et en parlant de longévité et de fiabilité, Renault Maroc assurera une garantie de 2 ans/kilométrage illimité pour tous les acheteurs du MCV, y compris les clients professionnels. Parmi ces derniers, il faudra surtout s’attendre à un nombre important de taxis (pour lesquels les livraisons ont déjà commencé) ou encore, des ambulances.
Pour autant, ce sont des clients particuliers qui devraient être le plus séduits. Sont ciblées les familles nombreuses, ou encore les parents qui s’adonnent chaque année à la pratique courante du ramassage scolaire. Enfin, trois niveaux d’équipement sont disponibles (MCV, Ambiance et Lauréate) et sont pratiquement les mêmes que ceux de la Logan berline. Quant aux tarifs, ils oscillent entre 135.900 et 156.900 DH TTC. Même à ce prix et à n’en pas douter, beaucoup de gens pourraient trouver à la Logan MCV plus de charme qu’à la berline. D’ailleurs, Renault Maroc se frotte les mains, puisque son réseau avait déjà vendu une centaine d’unité en moins d’une semaine !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *