Dacia relooke trois de ses modèles: Plus modernes, robustes et économiques

Dacia relooke trois de ses modèles: Plus modernes, robustes et économiques

Les trois modèles emblématiques de la marque Dacia ont changé de «look».

Les nouvelles Sandero, Sandero Sterpway ainsi que l’implacable Logan entameront l’année 2017 sous une nouvelle carrure. La marque a revisité le design intérieur et extérieur de ses berlines, pour en faire des voitures plus modernes, robustes et tout aussi accessibles.

Un extérieur «à caractère»!

Les nouveaux modèles ont la devanture totalement renouvelée. Des feux diurnes à LED ornent désormais la face avant des nouvelles Sandero, Sandero Sterpway et Logan. Ils intègrent, toujours à l’avant, quatre blocs rectangulaires qui forment la nouvelle signature lumineuse Dacia. Ce qui élargit la face avant des véhicules laissant entrevoir la robustesse de leur charisme. A l’arrière, la signature lumineuse est retravaillée dans le même esprit avec quatre carrés lumineux. Ajoutons à cela de nouveaux boucliers, calandre, avec une grille d’entrée d’air aux lignes chromées. Les antibrouillards installés à l’arrière accentuent encore davantage la sensation de robustesse des quatre véhicules. Et ainsi, les nouveaux modèles adoptent une signature lumineuse inédite à l’avant et à l’arrière qui leur donne un style encore plus dynamique et contemporain.

Un interne sobre et moderne

A l’intérieur, Dacia dispose sur ses nouveaux modèles d’une ambiance «in». Jonc central du volant en chrôme satiné, pareil pour les aérateurs, les compteurs ou même la façade centrale ajoutent aux modèles une touche de modernité. Le sex-appeal des nouveaux modèles est accentué par des poignées de portes et du levier de vitesse également chromés. Le logo de la marque s’affiche fièrement sur le nouveau volant à quatre branches qui intègre également un avertisseur sonore en son centre. Sur les plus hauts niveaux de finition, le volant se pare également d’un revêtement exclusif Soft Feel très résistant et plus doux au toucher. Les véhicules de la gamme proposent de nouvelles selleries, alliant confort et modernité. La nouvelle Sandero Stepway bénéficie pour sa part de la technique de maille 3D, rehaussée de surpiqûres au relief accru. Cette technique accentue le dessin de cette sellerie spécifique pour un look encore plus dynamique.

De nouvelles options voient le jour

Les nouveau-nés de la gamme Dacia sont bien parés. De nouvelles aides à la conduite viennent apporter aux nouveaux véhicules plus de facilité à l’usage du quotidien. Une caméra de recul est installée selon les versions. Les commandes des lève-vitres électriques avant et arrière sont désormais à portée de main, sur les panneaux de porte. De plus, le conducteur dispose d’un lève-vitre impulsionnel pour plus de praticité. Un accoudoir escamotable est également intégré au siège du conducteur, selon les versions, permettant ainsi à mieux accéder aux commandes entre les deux sièges à l’avant du véhicule et de mieux réaménager l’espace. A cela s’ajoutent plusieurs rangements pour rendre l’habitacle plus fonctionnel, à savoir une poche de rangement pour téléphone portable sur le côté du siège passager, un vide poche sur le flanc de la console, et un nouveau porte-bouteille à l’arrière de la console centrale. Autre nouveauté, les passagers arrière bénéficient désormais d’une prise 12 volts pour recharger tous les appareils nomades.

«Dacia Miftah», quèsaco ?

Dacia innove aussi pour rendre ses modèles plus accessibles. Elle lance une nouvelle offre «Miftah Dacia» qui est exclusive à la clientèle des particuliers. Cette offre de financement inédite a pour objectif de donner les clés de Dacia, d’où la dénomination «Miftah Dacia» aux clients qui ne disposent pas d’apport ainsi qu’à ceux qui ne peuvent pas supporter une grande mensualité. Concrètement, ce produit de financement s’adresse à tous les salariés qui ont un petit salaire ne leur permettant pas de soutenir une mensualité de 1.800 DH par exemple, ou un apport de 25.000 DH. Le client à la fin de sa période de crédit pourra définitivement acheter sa voiture pour un prix qui est inférieur à sa valeur de marché.

Le client aura alors le choix entre le fait de payer le reliquat d’un coup ou de le refinancer, de manière totale ou partielle, sur une durée maximum de 24 mois.

Maryem Laftouty

(journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *