Daimler va fournir des voitures autonomes à Uber

Daimler va fournir des voitures autonomes à Uber

Le constructeur automobile allemand Daimler va fournir à la plate-forme américaine Uber des voitures autonomes dans les prochaines années, selon un accord de partenariat dévoilé cette semaine.

«Daimler et Uber annoncent un accord sur leur intention de coopérer pour fournir et opérer des véhicules autonomes, roulant sans chauffeur», indique un communiqué ne fournissant aucun détail financier sur ce partenariat.

Daimler, constructeur des voitures Mercedes-Benz, se présente comme le premier groupe automobile à fournir ses propres voitures autonomes à Uber. L’entreprise américaine, qui a mis les bouchées doubles récemment en matière de voiture sans chauffeur, a notamment fait des tests à San Francisco, dans des véhicules construits en partenariat avec Volvo. De plus, Uber a aussi racheté, il y a quelques mois, la start-up Otto, qui s’est spécialisée dans les logiciels pour camions sans chauffeur et avait conclu en octobre un premier trajet de 200 kilomètres avec un poids lourd. «Chaque entreprise va bénéficier des compétences industrielles de pointe dans la recherche et le développement de la conduite autonome et des opérations de réseau», indiquent Daimler et Uber dans leur communiqué commun.

«La technologie de conduite autonome offre la promesse de villes plus sûres, plus propres et plus accessibles, mais nous ne pouvons pas atteindre ce futur seul. C’est pourquoi nous ouvrons la plateforme Uber aux constructeurs automobiles comme Daimler», a argumenté Travis Kalanick, patron d’Uber. Plusieurs grands acteurs du secteur technologique et la plupart des grands constructeurs automobiles travaillent actuellement sur les voitures autonomes, pour lesquelles certains comme Ford ou BMW font miroiter une production en série à l’horizon 2021.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *