Dans un marché en forte baisse : Renault maintient une part de marché de 4,4%

Dans un marché en forte baisse : Renault maintient une part de marché de 4,4%

Renault vient de dresser son bilan au titre du premier semestre 2019. Le groupe a réussi à maintenir une part de marché de 4,4%.«Comme prévu et sans nouveauté produit, le Groupe Renault maintient sa part de marché au premier semestre dans un marché en forte baisse. Cela se traduit par des volumes en baisse de 6,7%. Au deuxième semestre, nous nous concentrerons sur la réussite des lancements de la nouvelle Clio et de la nouvelle ZOE en Europe, Arkana en Russie, Triber en Inde et Renault City K-ZE en Chine», a indiqué Olivier Murguet, membre du comité exécutif, directeur commercial et des régions du Groupe Renault.
Le Groupe Renault a enregistré 1.938.579 véhicules vendus, en baisse de 6,7% dans un marché en repli de 7,1%. «Les ventes sont restées stables en Europe dans un marché en baisse de 2,5%. Dans les régions hors d’Europe, les ventes du Groupe ont suivi la tendance mondiale en forte baisse», selon le nouveau rapport émis dernièrement par le Groupe.Sur le segment des véhicules électriques, les volumes de ventes de la marque Renault dans le monde sont en augmentation de 42,9% (plus de 30.600 véhicules). En Europe, ZOE a vu ses volumes croître de 44,4% (25.041 véhicules) et Kangoo Z.E. de 30,7% (4.653 véhicules). Au second semestre, en Chine, le Groupe va lancer Renault City K-ZE et accélérer son offensive dans les véhicules électriques en investissant dans JMEV, 5e constructeur de véhicules électriques dans le pays.
En Europe, les immatriculations sont stables sur un marché en baisse de 2,5%. La marque Dacia enregistre un nouveau record de ventes en Europe avec 311.024 véhicules vendus (+10,6%), ainsi qu’une part de marché record de 3,3% (+0,4 point). Cette hausse est liée aux performances du nouveau Duster et de Sandero.
En dehors de l’Europe, le Groupe a notamment subi la baisse du marché en Turquie (-44,8%) et en Argentine (-50,2%), et l’arrêt des ventes en Iran à partir d’août 2018 (le Groupe Renault avait vendu 77.698 véhicules sur le premier semestre 2018). Il y a lieu de citer d’autres pays comme la Russie, deuxième pays du Groupe en volume de ventes, où le Groupe Renault est leader avec une part de marché de 28,8%, en hausse de 0,45 point.Les ventes baissent de 0,9% sur un marché en baisse de 2,4%. En Afrique, le Groupe renforce son leadership avec 19,3% de part de marché avec près de 110.000 véhicules vendus, grâce notamment à sa performance au Maroc, en Afrique du Sud et en Egypte. La part de marché au Maroc se maintient à un niveau historique à 43,3%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *