De l’innovation dans l’air : Le «Made in Italie» prôné par Maserati

De l’innovation dans l’air : Le «Made in Italie» prôné par Maserati

Tous les nouveaux modèles électriques associeront la dynamique de conduite légendaire de Maserati à une nouvelle génération de batteries électriques.

De l’innovation chez Maserati. Un nouveau plan pour la production, l’électrification et le développement de la technologie de conduite autonome vient d’être dévoilé. Un dispositif qui s’inscrit dans la continuité du programme d’investissement de 5 milliards d’euros de FCA en Italie, comprenant 13 modèles FCA entièrement nouveaux ou mis à jour ainsi que des versions électrifiées de 12 modèles dont Maserati. La marque au trident dévoile aujourd’hui ses nouveautés. La grande annonce est que tous les nouveaux modèles Maserati seront entièrement fabriqués en Italie. Ils adopteront une propulsion hybride et électrique capable d’associer innovation et performance tout en respectant la spécificité de la marque et son ADN.

De même, tous les nouveaux modèles électriques associeront la dynamique de conduite légendaire de Maserati à une nouvelle génération de batteries électriques offrant des modes de conduite uniques, une gamme étendue et des recharges ultra-rapides. Il est à signaler que Maserati à travers les innovations engagées entame une importante étape en termes de conduite autonome. «Tous les nouveaux modèles Maserati, y compris sa gamme actuelle, offriront un niveau de conduite autonome allant d’un niveau 2 à 3 (ADAS) comprenant le maintien de trajectoire ou l’arrêt du véhicule assisté en cas d’incapacité du conducteur à garder le contrôle du véhicule», apprend-on dans ce sens. En effet, ces innovations viennent renforcer la place de l’Italie dans la production automobile, particulièrement à Modène qui continue de jouer un rôle stratégique en tant que siège de Maserati.

Ghibli, 1ère voiture à propulsion électrique hybride

Maserati a un projet ambitieux pour 2020. La marque se lancera dans l’électrification de sa Ghibli, produite à Turin. Elle sera ainsi la première voiture à propulsion électrique hybride de Maserati. Les regards seront ainsi braqués sur la «super car». Il s’agit en effet du premier véhicule de la nouvelle gamme. L’engin, qui combine entre l’innovation et l’héritage sportif de la marque, sera produit à l’usine de Modène qui connaît actuellement une refonte de sa chaîne de production lui permettant d’accueillir les nouvelles technologies électriques.

Un nouveau SUV à Cassino

800 millions d’euros est l’investissement global pour la construction de la ligne de production du nouveau SUV Maserati à Cassino. La chaîne sera opérationnelle dès le premier trimestre 2020. Les premiers véhicules de pré-série devraient voir le jour d’ici 2021. Par ailleurs, le même montant a été investi par FCA pour la réalisation des nouveaux modèles GranTurismo et GranCabario. La nouvelle génération de ces engins annoncera l’ère de l’électrification complète de la gamme Maserati. « L’arrivée de ces nouveaux modèles complétera la gamme actuelle, elle-même en amélioration constante : Levante, Quattroporte et Ghibli», souligne la marque au trident.

Un atelier de peinture  et de personnalisation à Modène

Parmi les projets en pipe, la construction d’un atelier de peinture à Modène. Ce chantier en cours sera d’un important apport pour l’usine qui sera équipée de technologies innovantes à faible impact environnemental. Cet atelier permettra en outre aux clients de suivre l’avancement de la mise en peinture de leur voiture. Aussi, Maserati compte créer au sein de l’usine de Modène un atelier dédié à la personnalisation sur mesure pour les clients en quête d’exclusivité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *