Des pilotes de gros calibre y prendront part : La Formule E de retour à Marrakech

Des pilotes de gros calibre y prendront part : La Formule E de retour à Marrakech

Après une première édition réussie qui s’est déroulée dans le cadre de la COP22, et qui avait offert un spectacle époustouflant au cœur de la cité ocre, sous les yeux des responsables politiques et ambassadeurs de l’environnement venus du monde entier.

La Fédération internationale de l’automobile (FIA) mettra de nouveau le cap sur Marrakech le 13 janvier 2018. Ainsi, la ville figure en bonne place dans le calendrier de la Formule E aux côtés des villes les plus prestigieuses telles que Paris, New York, Londres, Berlin, Rome, Zurich, etc, qui accueilleront chacune à son tour la Formule E cette année.

En quelques années, la Formule E est devenue une discipline incontournable du sport automobile mondial avec la participation des plus grands constructeurs mais aussi un plateau de pilotes de très haut niveau. La Formule E est aujourd’hui un véritable banc d’essai pour les constructeurs qui -tous impliqués dans la course effrénée pour accélérer la transition vers le véhicule électrique- se bousculent désormais pour y participer.

Le gratin des pilotes : Un Marocain en star montante

Les participants cette année sont des pilotes de gros calibre, à commencer par Prost, Piquet, Vergne, Buemi, Lotterer, D’Ambrosio ou encore le champion de 2017 Di Grassi. A l’instar de ces grands noms, le jeune Marocain Michael Benyahia sera également présent comme pilote d’essai au sein de l’écurie Venturi et fera vibrer les cœurs de ses compatriotes au circuit automobile nternational Moulay El Hassan.

Un circuit au top

Le circuit automobile international Moulay El Hassan, redessiné il y a 2 ans par l’architecte de renommée mondiale, Hermann Tilke, répond parfaitement aux normes de sécurité de la FIA grâce à son tracé urbain, il offre également un réel plaisir de pilotage.

«La piste de Marrakech est un subtil mélange entre un tracé urbain, avec ses trottoirs et ses portions étroites, et une piste d’un circuit permanent, avec une longue parabolique très rapide et des enchaînements de virages où le pilotage prime», témoignage de Sébastien Buemi, champion FE en 2016 et vainqueur à Marrakech.

Allianz E-Village

Situé au cœur du circuit, l’Allianz E-Village permettra aux spectateurs d’assister de plus près aux essais et à la course grâce à 2 tribunes bien placées dans la chicane la plus spectaculaire du tracé. Il y aura aussi des écrans géants pour ne rien rater du spectacle, ainsi que de nombreuses animations pour les petits comme pour les grands, avec une vraie piste de karts électriques, des simulateurs de conduite, des démonstrations de motos et vélos électriques, des troupes de breakdance, et des points de restauration.

Enfin, comme à Paris ou à New York, l’initiative «Marrakchis sur la piste» permettra aux Marrakchis de venir rouler à vélo sur le circuit le jour de la course, à quelques mètres des bolides.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *