Détracteurs, repentez-vous !

Détracteurs, repentez-vous !

Qu’on le veuille ou non, la voiture reste un fantastique instrument de liberté, participant à l’épanouissement de la société et de l’individu et un outil indispensable au plus grand nombre. Si certains d’entre nous, empreints d’un fétichisme o combien compréhensible, vouent à l’automobile une passion sans bornes à l’instar de votre serviteur, d’autres la regardent toujours de haut comme s’il s’agissait du pire poison.

Ces derniers sont ceux qui sont capables de sortir les diatribes les plus élaborées sur l’utilité réelle de la voiture qu’ils cataloguent comme l’un des grands responsables des maux dont souffre notre planète.

A ces détracteurs je suis tenté de répondre : «Que celui qui n’est jamais monté dans une voiture de sa vie ou n’a ressenti à un moment donné son indéniable utilité se permette de jeter la première pierre !»

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *