Dieselgate : Trois ans après, les voitures «sales» plus nombreuses dans l’UE

Dieselgate : Trois ans après,  les voitures «sales» plus  nombreuses dans l’UE

Quelque 43 millions de véhicules diesel «sales» continuent de circuler dans l’Union européenne, malgré l’engagement des constructeurs automobiles à réduire les émissions de gaz polluants des modèles récemment commercialisés, selon une étude de l’ONG bruxelloise Transport et Environnement (T&E) publiée mardi.

L’étude compare ce chiffre avec les 29 millions de voitures et fourgonnettes «très polluantes» recensées sur les routes européennes il y a trois ans quand a éclaté le Dieselgate. Elle dénonce le double discours des constructeurs et l’écart entre théorie et pratique à propos des moteurs diesel aux normes antipollution les plus récentes (Euro 5 et 6, correspondant à une commercialisation postérieure à 2009). «Les voitures continuent d’être optimisées pour bien se comporter lors des tests (d’émissions polluantes) et émettent bien davantage lorsqu’elles sont entre les mains des clients», affirme T&E.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *