Douin : «Logan sera rentable pour Renault»

Douin : «Logan sera rentable pour Renault»

ALM : après l’expérience peu concluante de Fiat, comment se présente la Logan sur les marchés auxquels elle est destinée ?
Georges Douin : Globalement, l’expérience de Fiat est intéressante et nous l’avons toujours respectée. Le programme X90 se différencie par son caractère de rupture très prononcé. Un accent plus important a été mis, avec Logan, sur le prix. Palio est positionnée entre 10 et 15 000 euros. De plus, Palio était dérivée de modèles conçus il y a maintenant près de 10 ans pour l’Europe occidentale. Logan est un véritable nouveau modèle pour les nouveaux marchés automobiles. La Logan sera disponible dans plusieurs versions avec pour chacune de ces versions, des tarifs très compétitifs, mais non encore fixés car spécifiques à chaque pays. Concernant le Maroc, rien n’est donc encore fixé mais nous y travaillons activement.
Mais, avez-vous tiré des leçons de l’expérience de Fiat dans le domaine de la voiture mondiale?
Vous savez, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. Comme je viens de le dire, les marchés auxquels nous nous adressons ont évolué favorablement depuis l’avènement du programme de la voiture mondiale de Fiat et les fournisseurs ont suivi ces marchés, ce qui fait que nous y avons une base de potentiel plus solide que ne l’avait notre concurrent italien, il y a quelques années. Les règles du commerce s’améliorent et se clarifient, constituant une assurance supplémentaire pour nous.
Il faut surtout noter que nous avons un avantage produit très important. La Logan est une voiture moderne, fiable et très habitable qui repose sur une conception résolument internationale et adaptée aux nouveaux marchés automobiles. Elle n’a pas une base dépassée, mais repose sur un châssis ultra moderne qui est, notamment, celui que l’on retrouve sur la nouvelle Renault Modus. Nous sommes donc à l’opposé de l’approche de certains de nos concurrents qui, par le passé, s’étaient limités à effectuer des restylages sur d’anciennes voitures commercialisées depuis plusieurs années en Europe occidentale.
Ne craignez-vous pas que la Logan porte atteinte à votre image de marque sur le marché marocain ?
Comme M. Schweitzer l’a indiqué, nous sommes fiers de cette voiture, qui, quelle que soit sa marque (Dacia ou Renault), présentera le meilleur rapport qualité-prix-équipements sur ces marchés cibles. L’idée qui prévaut, quant à la gestion des marques, est la suivante : quand Renault est très bien installé sur un marché, comme c’est le cas au Maroc, Dacia se présente alors comme une deuxième marque, un label associé, dans lequel l’on a l’assurance de Renault : c’est « Dacia, Groupe Renault» et c’est surtout «Logan by Renault»
Ne craignez-vous pas une cannibalisation entre la Logan et la Clio Classic, d’autant plus que cette dernière a, justement, été créée pour la même cible de clientèle sur certains marchés ?
Logan et Clio Classic n’ont pas la même cible de clientèle, elles sont donc complémentaires. Clio Classic est un véhicule fortement plébiscité sur ses marchés de commercialisation du fait de sa carrosserie tri corps et de son rapport qualité-prix. Nos études confirment que l’objectif poursuivi de doter Logan d’une personnalité très différente est atteint si bien que Logan et Clio tri corps ne séduisent pas les mêmes clientèles. De plus leurs niveaux de prix et d’équipements seront très différents
Croyez-vous que les acheteurs préféreront la Logan, une voiture roumaine montée au Maroc, plutôt qu’une Kia par exemple, pour ne citer qu’une marque qui gagne d’importantes parts de marché actuellement ?
On aurait pu craindre la même chose pour Skoda, il y a 15 ans. Il est clair que lorsque nous avons décidé de reprendre la marque Dacia, nous avons décidé de sa renaissance. Cette renaissance s’exprime notamment par l’avènement de Logan, et nous sommes par conséquent très confiants vis-à-vis de la perception de la marque Dacia par les futurs clients de Logan. Il n’y a pas d’écart entre les fondamentals qualité d’une Logan et d’un véhicule Renault. Pour la qualité initiale, les méthodes mises en place dans l’usine de Pitesti en Roumanie sont les mêmes que celles appliquées dans les autres usines du Groupe. La fiabilité de Logan est la même que celle attendue des nouveaux véhicules Renault. En visitant l’usine, demain, vous pourrez vous rendre compte du niveau de ce site industriel et du fantastique travail de modernisation qui a été mené par les équipes de Renault et de Dacia. Pour revenir sur le produit, Logan a été entièrement développée par les ingénieurs de l’ingénierie véhicule et mécanique de Renault au Technocentre de Guyancourt qui est également le lieu choisi pour la révélation mondiale de Logan. Logan ne pouvait donc être révélée dans un autre lieu que le Technocentre Renault.
Pourquoi la Logan est plus ordinaire que les autres Renault, alors qu’elle a été dessinée par la même équipe du design, dirigée par Patrick Le Quément ?
Nous avons voulu que la Logan soit à la fois moderne, simple et adaptée à ces marchés cibles. Dans cet esprit, les designers de Renault ont cherché à dessiner un véhicule homogène qui exprime son identité et sa modernité. Nous sommes convaincus qu’ils y sont parvenus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *